1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Après trois ans de cavale, un homme condamné pour viol retrouvé en Algérie
1 min de lecture

Après trois ans de cavale, un homme condamné pour viol retrouvé en Algérie

Un homme qui avait été condamné en France à 13 années de réclusion criminelle pour le viol d'une adulte handicapée vient d'être arrêté en Algérie, après 3 ans de cavale.

Statue de la déesse de la Justice équilibrant la balance. (Illustration)
Statue de la déesse de la Justice équilibrant la balance. (Illustration)
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Justice : cavale terminée en Algérie pour un violeur
01:03
Alice Moreno - édité par Charlotte Diry

L'auteur de ce crime ignoble devrait enfin purger sa peine. Les faits remontent à 2009, à Lille. Un habitant de la région entre par effraction dans une maison, viole une adulte handicapée et frappe ensuite la mère de sa victime. 

Il s'enfuit, mais les enquêteurs le retrouvent une première fois. En 2017, c'est le temps du procès, le suspect s'y présente libre, sous contrôle judiciaire. Mais le jour du jugement, il disparaît. La cour d'assises de Douai le déclare coupable en son absence et le condamne à 13 années de réclusion criminelle.

Pendant deux ans, le violeur demeure introuvable. La brigade nationale de recherches de fugitifs, rattachée à l'office central de lutte contre le crime organisé est alors saisie. Interpol publie une notice rouge. Les enquêteurs apprennent que le fuyard est franco-algérien et qu'il a toujours des attaches familiales en Algérie.

Les polices des deux pays collaborent, travaillent sur son entourage, son train de vie et le localisent finalement dans la ville d'Hennaya, dans le nord du pays. Il est interpellé le 27 juillet dernier. L'Algérie qui n'extrade pas ses nationaux, devrait demander à ce qu'il purge sa peine sur son sol.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/