1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Antonio Ferrara, le roi de l'évasion
1 min de lecture

Antonio Ferrara, le roi de l'évasion

PODCAST - En mars 2013, Antonio Ferrara s'est évadé de la prison de Fresnes, dans une attaque d'une ampleur sans précédent.

Photo non datée délivrée par la Police judiciaire, d'Antonio Ferrara.
Photo non datée délivrée par la Police judiciaire, d'Antonio Ferrara.
Crédit : POLICE JUDICIAIRE / AFP
L'INTÉGRALE - Antonio Ferrara, le roi de l'évasion
38:58
L'ENQUÊTE - Antonio Ferrara, le roi de l'évasion
16:12
Jean-Alphonse Richard & Marie Bossard

Le 12 mars 2003, vers 4h15 du matin, le gardien du mirador numéro 4 de la prison de Fresnes entend des portes claquer derrière le bâtiment. Des hommes cagoulés, certains avec des brassards de police. Ils commencent à tirer. 84 impacts de kalachnikov seront décomptés.

Pendant ce temps, un homme fait exploser une porte blindée qui sert aux livraisons. Deux hommes s'engouffrent dans ce passage. Une deuxième explosion massive retentit à l'entrée du quartier disciplinaire dans la prison. Un individu sort de la fumée. Il s'agit d'un détenu. Il saute dans une voiture avec ceux qui l'ont libéré. La prise de la prison n'a duré que 7 ou 8 minutes. Le détenu s'appelle Antonio Ferrara.

Dans les heures qui suivent l'attaque, le ministre de la Justice de l'époque Dominique Perben se rend sur place. Jamais une attaque d'une telle ampleur n'a frappé une maison d'arrêt française. L'évasion d'Antonio Ferrara de la prison de Fresnes ne peut pas rester impunie. La police met un point d'honneur à le retrouver.

Nos invités

Frédéric Ploquin, journaliste auteur du livre « Ils se sont fait la belle » à la mécanique générale

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/