1 min de lecture Faits divers

Antibes : elle lance un appel à témoins pour retrouver celui qui a fauché son frère

VU DANS LA PRESSE - Le 10 avril 2018, son frère a été percuté sur une route nationale de Haute-Savoie par une voiture, qui a pris la fuite et qui n'a pas été retrouvée depuis.

Antibes, sur la Côte-d'Azur.
Antibes, sur la Côte-d'Azur. Crédit : RTL.fr

Elle est décidée à trouver des réponses. Il y a un an, Mélanie a perdu son frère, fauché par une voiture qui a pris la fuite. Depuis, le responsable n'a toujours pas été retrouvé. La sœur de la victime lance ainsi un appel à témoins, révèle Nice-Matin

"J’ai vraiment besoin d’avoir des réponses à mes questions. J’ai connu le pire : mon petit frère est parti. Maintenant, je veux savoir comment ? Pourquoi ? J’en ai besoin", déclare-t-elle au journal local. 

Dans la nuit du 9 au 10 avril 2018, son frère, tombé en panne, s'était arrêté sur le bas côté d'une route nationale en Haute-Savoie, avant de sortir de la voiture et se faire percuter. "J’essaye encore de trouver des excuses aux personnes qui ont fait ça. En pleine nuit, on peut penser que le conducteur n’a pas bien vu. Mais quand même tu percutes un corps puis une voiture, tu entends le choc. Tu t’arrêtes, non ?", poursuit-elle.

L'enquête a été confiée à la gendarmerie. Les forces de l'ordre pensent que la voiture qui a pris la fuite serait une DS Sport blanche. Mais Mélanie n'en sait pas plus. C'est pourquoi elle lance un appel u(x) responsable(s) et à toute personne qui aurait des informations. "Même si ça ne fera pas revenir Christophe, j’aurais enfin des réponses à toutes les questions qui m’empêchent, aujourd’hui, de vivre", conclut-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Antibes Côte d'Azur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants