1 min de lecture Faits divers

Anesthésiste de Besançon : le témoignage du mari d'une des victimes

DOCUMENT RTL - Soupçonné d'avoir empoisonné avec préméditation sept patients à Besançon, dont deux mortellement, un médecin anesthésiste de 45 ans a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. Laurence est l'une des victimes. Son mari se confie.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Besançon : le témoignage du mari d'une des victimes de l'anesthésiste Crédit Image : DURAND FLORENCE/SIPA | Crédit Média : Samuel Goldschmidt | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 6
Samuel Goldschmidt et La rédaction numérique de RTL

Une banale opération qui vire au drame... L'an dernier, Jacques a perdu sa femme après une banale opération dans le Doubs. Âgée de 51 ans, Laurence a dû être opérée en urgence après une fracture due à une chute de ski. Mais son opération ne s'est pas déroulée comme prévu. La femme est décédée après être passée entre les mains de l'anesthésiste très réputé qui est soupçonné d'avoir empoisonné sept patients et causé la mort de deux d'entre eux. Mis en examen, le médecin réfute toute les accusations.

Au micro de RTL, le mari de Laurence témoigne pour la première fois et revient sur ce jour durant lequel sa femme était en train de se faire opérer : "J'ai eu un coup de fil à 18 heures puis j'ai attendu jusqu'à trois heures du matin pour que l'on me dise qu'il n'y avait plus rien à faire, qu'il y avait eu une surdose d'anesthésie". L'homme explique alors qu'il pensait que cela était "une erreur médicale" jusqu'à ce qu'il apprenne "qu'il y avait eu un empoisonnement". Il confie ne pas "encore avoir de réponse", sur les circonstances du drame et dit "vivre un calvaire". Cet anesthésiste est "un meurtrier et un fou, un malade", ajoute-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Témoignage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants