1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Alpes-de-Haute-Provence : après 38 ans de traitement, elle découvre qu'elle n'est pas malade
1 min de lecture

Alpes-de-Haute-Provence : après 38 ans de traitement, elle découvre qu'elle n'est pas malade

VU DANS LA PRESSE - Une femme vivant à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence) pensait souffrir d'une maladie cardiaque, mais découvre 38 ans plus tard que son cœur est sain.

Un médecin en consultation (Illustration).
Un médecin en consultation (Illustration).
Crédit : iStock / Getty Images Plus
Sarah Belien

Mauvais diagnostique ou mensonge volontaire ? Après avoir vécu 38 années pensant être condamnée, une habitante de Manosque (Alpes-de-Haute-Provence) découvre qu'elle n'a aucune maladie cardiaque, après le départ en retraite de son médecin.

Une consœur de La Provence est allée à sa rencontre. Marie a 17 ans lorsqu'elle décide d'aller voir un médecin seule, souffrant de palpitations au niveau du cœur. Nous étions alors en 1984. "Il me met du gel entre les seins pour pouvoir faire l'échographie. Il prend à la fin un papier et me caresse longuement la poitrine pour m’essuyer. C’était à mes yeux un geste anodin", raconte la patiente, aujourd'hui âgée de 56 ans, au quotidien local.

Après examen, le médecin pose son diagnostic : Marie souffrirait d'une cardiomyopathie, rapporte La Provence, maladie cardiaque qui empêche le cœur de pomper le sang correctement. Marie est alors condamnée à "prendre un traitement à vie. J'étais jeune et condamnée à mort", confie-t-elle à notre consœur.

La jeune femme est alors obligée de rendre visite à son médecin une fois par mois et se souvient de faits troublants. "À chaque fois il me posait des questions sur mes pratiques sexuelles”, admet la Manosquine.

Plainte pour agression sexuelle

À lire aussi

Le comportement étrange du médecin de Marie continue jusqu'au moment où cette dernière décide d'avoir un enfant. Comme elle le raconte à notre consœur pour La Provence, l'homme conseille fortement à Marie d'avorter pour éviter tout danger par rapport à son cœur, mais trop tard. Marie accouche. Le médecin lui fait désormais croire que son enfant est malade lui aussi. Raison pour laquelle Marie n'a pas voulu avoir d'autres enfants.

Ce fameux médecin finit par partir à la retraite et son successeur prend en charge la Manosquine. Après plusieurs examens, ce dernier confirme que son cœur est tout à fait sain. "La moitié des jours que j’ai passés sur cette terre auront été des jours de mensonges et de douleur". En juillet dernier, Marie a porté plainte pour agression sexuelle.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/