1 min de lecture Justice

Alexandre Benalla porte plainte contre l'association Anticor

VU DANS LA PRESSE - Alexandre Benalla poursuit l'association Anticor pour "dénonciation calomnieuse", rapporte le "Journal du Dimanche" ce 20 octobre.

Alexandre Benalla, à Paris, le 19 février 2019
Alexandre Benalla, à Paris, le 19 février 2019 Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Camille Descroix
Camille Descroix

Contre-attaque. Alexandre Benalla, l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron, a décidé de porter plainte contre Anticor, pour "dénonciation calomnieuse". Cette poursuite intervient alors que l'association spécialisée dans la lutte contre la corruption avait lancé contre lui une action auprès du parquet national financier pour "corruption, corruption passive, blanchiment et entrave à la justice", en juillet dernier, rapporte le Journal du Dimanche le 20 octobre.

Alexandre Benalla avait été démis de ses fonctions à l'Elysée en août 2018 à la suite de violences contre des manifestants le 1er mai précédent. En juin dernier, Anticor avait décidé de poursuivre l'ex-collaborateur du président de la République au sujet d'un contrat de sécurité passé entre un oligarque russe, Iskander Makhmudov, et la ­société Velours par l'intermédiaire de Vincent Crase, un proche de Benalla aussi impliqué dans les violences du 1er mai.

L'avocate d'Alexandre Benalla Jacqueline Laffont, via une lettre transmise au procureur, pointe du doigt plusieurs faits qui accréditent, selon elle, le soupçon de dénonciation calomnieuse. Le recours en justice de l'association reposait en partie sur une série d'articles de Médiapart dont le ton aurait changé au fil des publications. Le site d'information accusait, dans un premier temps, Alexandre Benalla d'avoir négocié "de bout en bout" le contrat avec le Russe. Dans un second temps, il n'évoquait qu'une simple "implication", précise le JDD.

"Mon avocate Me Laffont a déposé une plainte en 'dénonciation calomnieuse' contre l'association 'politique' Anticor. En effet dans le 'délire' des pseudos-affaires Benalla, l'affaire dite des contrats russes est la plus ignominieuse, une atteinte inadmissible à mon honneur", a confirmé sur Twitter le principal intéressé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Alexandre Benalla Associations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants