1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Air Cocaïne : Sabine Fauret souhaite que la justice "trouve les vrais coupables"
1 min de lecture

Air Cocaïne : Sabine Fauret souhaite que la justice "trouve les vrais coupables"

REPLAY - Sabine Fauret, épouse de Pascal Fauret un des pilotes d'Air Cocaïne était l'invitée de Marc-Olivier Fogiel dans RTL Soir. Elle réagissait à l'interpellation de son mari ce lundi matin par les gendarmes.

Sabine Fauret épouse du pilote d'Air Cocaïne Pascal Fauret
Sabine Fauret épouse du pilote d'Air Cocaïne Pascal Fauret
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Sabine Fauret invité de Marc Olivier Fogiel dans RTL Soir
04:00
Guillaume Arlen
Guillaume Arlen

Neuf jours après leur évasion spectaculaire, les deux pilotes Bruno Odos et Pascal Fauret ont été arrêtés à leur domicile ce lundi 2 novembre. Ils s'apprêtent à passer leur première nuit en prison.
Pour Sabine Fauret qui s'exprimait dans RTL Soir, l'interpellation de son mari a été violente et brutale. "Ils ont déjà souffert pendant deux ans. On pensait que ce serait par une méthode beaucoup plus douce." Une nouvelle épreuve à subir estime-t-elle.

Quant aux détails de l'interpellation, elle explique que 15 gendarmes étaient devant son domicile ce lundi matin. Des moyens déployés pour des criminels juge la femme du pilote alors que "c'est un père de famille qui vient se rendre à la justice qu'on venait chercher"

Après avoir vécue "quelque chose de très compliqué depuis plus de deux ans et demi avec des absurdités de partout," continue Sabine Fauret, elle espère simplement que ça va se terminer rapidement.

Éviter l'acharnement

Questionnée sur l'éventuelle confrontation avec le "cerveau" de l'opération incarcéré à Marseille elle se dit convaincue de l'innocence  de son mari et souhaite cette confrontation. "C'est à cause d'eux qu'on vit un calvaire depuis 2 ans et demi" assure Sabine Fauret.

À lire aussi

Désormais l'épouse de Pascal Fauret espère éviter un acharnement sur son mari et Bruno Odos, souhaite qu'il s'agisse de la dernière ligne droite pour que soit reconnue l'innocence des deux pilotes dans cette affaire et que la justice fasse son travail. "Si la juge d'instruction peut trouver les vrais coupables dans cette affaire je serai la première ravie." conclue-tele

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/