1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Air cocaïne : les deux pilotes français vont être entendus par la juge d'instruction
2 min de lecture

Air cocaïne : les deux pilotes français vont être entendus par la juge d'instruction

REPLAY / RÉACTION - Pascal Fauret et Bruno Odos ont été interpellés à leur domicile et vont être entendus par la juge d'instruction à Marseille.

Pascal Fauret et Bruno Odos
Pascal Fauret et Bruno Odos
Crédit : AFP
Air cocaïne : les deux pilotes français vont être entendus par la juge d'instruction
00:55
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Après leur évasion rocambolesque, Pascal Fauret et Bruno Odos sont logiquement rattrapés par le fond du dossier. Alors qu'ils se disaient à la disposition de la justice française, les deux pilotes impliqués dans l'affaire Air cocaïne ont reçu ce lundi 2 novembre la visite des gendarmes à leur domicile respectif. Après avoir fui la République dominicaine malgré une interdiction de sortie de territoire, les deux pilotes français sont rentrés chez eux respectivement à Lyon et à Autrans, en Isère.

Alors qu'elle s'était déplacée une fois en République dominicaine pour les interroger, la juge d'instruction marseillaise en charge de l'affaire en France, n'a pas eu les réponses escomptées. Cette juge entend donc en apprendre davantage sur les 700 kilos de cocaïne saisis à l'aéroport de Punta Cana et les 26 valises, fermées par des cadenas, chargées dans le Falcon 50. Mais d'autres voyages devraient aussi être au cœur de cette rencontre entre les deux pilotes français mis en cause et la juge marseillaise : un premier aller-retour en République dominicaine en 2012 mais aussi un déplacement à Quito en Équateur. À chaque fois, les commanditaires du vol étaient les mêmes, les personnes à bord aussi et les plans de vol changeaient au dernier moment. 

On n'avait pas besoin d'un déploiement de force, on a l'impression qu'ils sont de grands criminels

Sabine Fauret

Outre ces nombreuses questions, la juge marseillaise devrait profiter de la venue de Pascal Fauret et Bruno Odos pour les confronter à Franck Colin, considéré comme l'un des cerveaux de l'affaire Air cocaïne. Toujours incarcéré en France, ce dernier les a formellement mis en cause dans ce scandale. La femme de Pascal Fauret s'indigne de cette situation. "Je trouve cela scandaleux, je n'arrive pas à comprendre cet acharnement, cette méthode. Je ne sais plus quoi dire, une convocation aurait largement suffi. On n'avait pas besoin d'un déploiement de force pour venir chercher Pascal et Bruno, on a l'impression qu'ils sont de grands criminels", a-t-elle critiqué au micro de RTL.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/