1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Air Cocaïne : le mandat d'arrêt international est-il suffisant pour arrêter les deux pilotes français ?
2 min de lecture

Air Cocaïne : le mandat d'arrêt international est-il suffisant pour arrêter les deux pilotes français ?

REPLAY / ÉCLAIRAGE - La République dominicaine va émettre un mandat d'arrêt international à l'encontre de Pascal Fauret et Bruno Odos, condamnés à 20 ans de prison dans l'affaire Air Cocaïne.

Pascal Fauret et Bruno Odos, les deux pilotes condamnés, le 4 février 2014 au tribunal de Higuey, en République Dominicaine (archive).
Pascal Fauret et Bruno Odos, les deux pilotes condamnés, le 4 février 2014 au tribunal de Higuey, en République Dominicaine (archive).
Crédit : ERIKA SANTELICES / AFP
Air Cocaïne : le mandat d'arrêt international est-il suffisant pour arrêter les deux pilotes français
01:18
Jean-Alphonse Richard & La rédaction numérique de RTL

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, s'est montré catégorique au sujet des deux pilotes français qui ont fui la République dominicaine, malgré une interdiction de sortie du territoire. "Nous n'extradons pas de citoyens français lorsqu'ils sont sur notre sol", a-t-il déclaré au micro de RTL. Pourtant, la République dominicaine n'entend pas s'arrêter là et annonce son intention de lancer un mandat d'arrêt international contre Pascal Fauret et Bruno Odos. 

Émis par Interpol, ce mandat d'arrêt est-il suffisant pour arrêter les deux pilotes, condamnés à 20 ans de prison dans l'affaire Air Cocaïne ? Virtuellement oui, puisque la France va être destinataire de ce mandat. Mais elle reste maîtresse et c'est à elle de décider si elle va ou non l'exécuter, Interpol ne pouvant en aucun l'obliger à le faire. Autant dire que ce mandat devrait donc être ignoré par la justice française qui, pour l'instant, n'a pas ouvert d'enquête sur les circonstances de cette évasion.

Une audition attendue par toutes les parties

Un départ précipité qui intrigue pourtant certains services alors que la fourniture de certains faux documents d'identité pour permettre le départ des deux pilotes est actuellement étudiée, selon nos informations. Si cette affaire peut avoir des suites, la priorité pour la justice française est d'entendre au plus vite Pascal Fauret et Bruno Odos, qui ont eux-mêmes réclamé un rendez vous avec la juge dès leur arrivée en France.

La rédaction vous recommande

Dans le volet français d'Air Cocaïne, pour lequel ils ont été mis en examen mais jamais interrogés sur le fond de l'affaire, les pilotes seront auditionnés dans le cabinet de Christine Saunier-Ruellan. La juge marseillaise n'exclut toujours pas, malgré les demandes des avocats, de lancer des mandats d'amener et des arrestations. Si le calendrier n'est pas encore connu, ce rendez-vous judiciaire devrait arriver prochainement. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/