1 min de lecture Faits divers

Ain : un mémorial des déportés cible de tags antispécistes

Les inscriptions "abattoir=camp d'extermination" et "stop spécisme" ont été retrouvées sur le monument.

Un gendarme (illustration).
Un gendarme (illustration). Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
Noé Blouin et AFP

Le mémorial des déportés de la commune de Nantua, dans l'Ain, a été recouvert de tags antispécistes. Sur le haut du monument, les autorités ont retrouvé, mardi 27 août, les inscriptions "abattoir=camp d'extermination" et "stop spécisme". Une ancienne boucherie et un commerce de restauration rapide du centre-ville ont également été visés par ce type de tags. Il s'agit d'une première pour la commune, selon Jean-Pierre Carminati, le maire de Nantua. 

Ce dernier s'est dit "choqué" et "consterné" par la présence des graffitis sur le mémorial. Ils "ont été découverts mardi et nous les avons fait rapidement enlever. Chacun peut avoir ses opinions, défendre une cause, mais il y a des limites à la liberté d'expression", a poursuivi l'élu. Avant d'ajouter que "les anciens combattants, bien sûr, et les habitants" de Nantua partageaient son "indignation".

Le département de l'Ain, propriétaire du monument érigé en 1947, a porté plainte et l'enquête a été confiée à la gendarmerie de Nantua. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Mémoires Profanation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants