1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Aide aux migrants : "La solidarité n'est pas un délit", se réjouit Pierre-Alain Mannoni
1 min de lecture

Aide aux migrants : "La solidarité n'est pas un délit", se réjouit Pierre-Alain Mannoni

INVITÉ RTL - L'enseignant-chercheur a été relaxé par le tribunal de Nice après avoir convoyé trois migrants.

Pierre-Alain Mannoni a été relaxé par la justice après avoir aidé des migrants.
Pierre-Alain Mannoni a été relaxé par la justice après avoir aidé des migrants.
Crédit : Yann COATSALIOU / AFP
Aide aux migrants : "La solidarité n'est pas un délit", se réjouit Pierre-Alain Mannoni
06:04
Aide aux migrants : "La solidarité n'est pas un délit", se réjouit Pierre-Alain Mannoni
07:51
Vincent Parizot & Christelle Rebière & La rédaction numérique de RTL

Pierre-Alain Mannoni a obtenu gain de cause. Cet enseignant-chercheur du CNRS a été relaxé ce vendredi 6 janvier par le tribunal correctionnel de Nice après avoir convoyé des migrants, trois femmes originaires d'Érythrée, dont une mineure. Il avait été arrêté et interpellé à un péage à La Turbie en octobre dernier avec les trois femmes à bord de sa voiture. "La solidarité n'est pas un délit", a-t-il réagi au micro de RTL.

"Je me félicite de cette décision, j'aurais été embêté par un autre jugement. C'est la première fois que je me confronte à la justice et pour moi elle reflète les valeurs de la République, les valeurs universelles de la Déclaration des droits de l'homme. Aujourd'hui, elles ont été validées par la justice et ça me rassure", a ajouté Pierre-Alain Mannoni.

L'enseignant-chercheur espère que le verdict prononcé en sa faveur à Nice pourra influer sur le jugement d'un agriculteur, Cédric Herrou. Mercredi 4 janvier, huit mois de prison avec sursis ont été requis contre lui dans une affaire similaire. "Aujourd'hui, c'est un signe fort de la justice pour défendre la solidarité, le droit et le devoir d'aider des personnes en détresse. Des gens sont prêts à aider, il faut que les pouvoirs publics prennent leurs responsabilités", a insisté Pierre-Alain Mannoni.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/