1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Agression raciste dans le Jura : le septuagénaire condamné à 3 ans de prison ferme
1 min de lecture

Agression raciste dans le Jura : le septuagénaire condamné à 3 ans de prison ferme

Les faits s'étaient déroulé en avril. Un homme de 72 ans avait délibérément foncé en voiture sur un père de famille, juste après l'avoir insulté de "sale bicot". Il vient d'être condamné à 5 ans de prison dont 2 avec sursis.

Une statue de la déesse de la Justice en train d’équilibrer la balance. (Illustration)
Une statue de la déesse de la Justice en train d’équilibrer la balance. (Illustration)
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Charlotte Diry

La violence de cette agression avait choqué. En avril dernier, un homme de 72 ans avait foncé en voiture sur un père de famille de 42 ans à Dole (Jura), après l'avoir insulté de "sale bicot". Le septuagénaire vient d'être condamné à cinq ans d'emprisonnement dont trois ans ferme. La peine est nettement supérieure à ce que le procureur de Lons-le-Saunier, Lionel Pascal avait requis durant l'audience du 22 juin dernier, qui était de six mois de prison, dont deux avec sursis. 

Un mandat d'arrêt avait alors été délivré contre le retraité, reconnu coupable de "violences volontaires avec arme et injures racistes", rappellent nos confrères du Parisien. Quant au père de famille, il était déjà poursuivi pour injure, violence et dégradation. De ce fait, il a été relaxé des faits de dégradation, mais condamné à une amande de 600 euros, dont 200 euros avec sursis pour les autres faits. 

30 jours d'ITT pour le père de famille renversé

Pour rappel, le 21 avril dernier, alors que la famille Sefrioui est chez elle, le couple remarque un homme qui semble prendre des photos de leurs enfants. Ils cherchent alors à avoir une explication avec le septuagénaire, mais la situation dégénère. Une altercation verbale puis physique éclate. Par réflexe, la mère de famille filme une partie de la scène et la publie sur les réseaux sociaux. 

Sur cette vidéo glaçante, visionnée lors du procès, on entend clairement les propos du retraité : "Approche sale bicot, (...) tiens, amène-toi devant la bagnole" alors qu'il remonte dans sa voiture pour partir. Mais l'homme fait demi-tour et fonce délibérément sur Adil Sefrioui. Sérieusement blessé, l'homme avait reçu 30 jours d'Incapacité Temporaire Totale (ITT).

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/