1 min de lecture Lot-et-Garonne

Agen : le tueur présumé du couple abattu devant son domicile s'est suicidé en prison

L'homme mis en examen dans l'enquête sur le double meurtre d'un homme et d'une femme à Foulayronnes, près d'Agen (Lot-et-Garonne), s'est suicidé deux jours après son interpellation.

Un gendarme le 4 juillet 2015 (Illustration).
Un gendarme le 4 juillet 2015 (Illustration). Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
et AFP

Jean-Claude Petitfaux ne sera jamais jugé. Le meurtrier présumé du couple abattu par balles, mercredi 2 décembre à Foulayronnes (Lot-et-Garonne) s'est suicidé dans sa cellule à la maison d'arrêt d'Agen, samedi 5 décembre dans la soirée. Le suspect, mis en examen, a été découvert pendu vers 20h30 par les agents de l'administration pénitentiaire qui ont donné l'alerte. Les pompiers et le Samu sont rapidement arrivés sur place mais n'ont pas pu le réanimer. Le décès a été constaté peu après 21 heures.

L'homme avait été arrêté sans opposer de résistance au lendemain de la découverte des deux corps et juste après la diffusion d'un appel à témoins. L'homme de 60 ans était soupçonné d'avoir abattu un homme et une femme, âgés de 42 ans, en présence de leurs deux enfants, âgés de 5 et 10 ans et physiquement indemnes. Pour ces faits, il avait été inculpé pour "meurtres aggravés, tentative de meurtre aggravé et extorsion avec arme". Selon son avocate, son client, qui encourait la réclusion criminelle à perpétuité, était passé aux aveux.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le tueur présumé aurait agi par vengeance. Cet ancien maçon n'aurait pas supporté d'avoir été licencié par le père de famille qui gérait une entreprise de BTP à Agen et avait d'ailleurs porté plainte. "Cela faisait des années qu'il était harcelé par lui. Il allait devant chez lui, il sabotait sa piscine. Il lui avait mis du goudron et des clous sur son abri. Il y avait des menaces, ça n'arrêtait pas", racontait au micro de RTL le père de l'homme abattu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Lot-et-Garonne Faits divers Meurtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants