1 min de lecture Faits divers

Affaire Troadec : Hubert Caouissin voulait dénoncer son beau-frère au fisc

Le meurtrier présumé de la famille Troadec souhaitait saisir la cellule du ministère de l'Économie en charge de la lutte contre la fraude fiscale.

Le domicile de la famille Troadec, à Orvault près de Nantes
Le domicile de la famille Troadec, à Orvault près de Nantes Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Ambre Deharo
Ambre Deharo

L'affaire Troadec n'a pas dit son dernier mot. Selon les informations de M6 Info révélées le 14 mars, Hubert Caouissin aurait envisagé, à un moment, une autre solution pour se venger de Pascal Troadec. Il aurait en effet souhaité dénoncer son beau-frère auprès de Tracfin, la cellule dirigée par le ministère de l'Économie et en charge de la lutte contre la fraude fiscale et le blanchiment d'argent. Le meurtrier présumé de la famille de sa compagne Lydie était apparemment convaincu d'avoir été floué par Pascal Troadec dans l'affaire de l'héritage familial dissimulé datant de la Seconde guerre mondiale. 

En alertant la cellule enquêtant sur les financements douteux, Hubert Caouissin aurait voulu faire la lumière sur le fameux butincomposé de pièces et de lingots d'or, et que son beau-frère avait dérobé et caché après la mort de son père, celui-ci l'ayant apparemment trouvé sur un chantier. Sur RTL, la mère de Pascal Troadec, Renée, avait confirmé que ce "trésor" existait bel et bien et qu'il aurait une valeur d'environ "cinq millions d'euros", le tout pesant au total quelque 50 kilos d'or.

Les enquêteurs penchent toujours sur la thèse de l'héritage comme motivation principale du quadruple meurtre, héritage à l'origine des tensions entre Pascal Troadec et sa sœur Lydie."On a eu une réunion de famille, ça s'est très mal passé", avait raconté Renée Traodec. "Ça a fait voler ma famille en éclats".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Loire-Atlantique Meurtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants