2 min de lecture Faits divers

Affaire Théo : trois des quatre policiers mis en cause réintégrés

Quatre policiers avaient été suspendus après l'éclatement de l'affaire, le 2 février 2017. Trois d'entre eux ont été réintégrés dans les rangs de la police nationale. La famille de Théo est révoltée.

Une pancarte en soutien à Théo lors d'une manifestation
Une pancarte en soutien à Théo lors d'une manifestation Crédit : AFP
109996784729281669890
Clarisse Martin
et AFP

Trois des quatre policiers mis en cause dans l'affaire Théo ont été réintégrés dans les rangs de la police nationale. Cette décision a provoqué la colère de la famille du jeune homme, victime présumée d'un viol avec une matraque lors de son interpellation il y a un an à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Ils avaient été suspendus quelques jours après l'éclatement de l'affaire, le 2 février 2017.

Si le fonctionnaire qui a été mis en examen pour viol demeure suspendu à ce jour, les trois autres, inculpés pour violences volontaires en réunion, ont été réintégrés, a indiqué à l'AFP une source policière, confirmant une information du ParisienLe premier d'entre eux a été affecté en Seine-Saint-Denis. Le second est muté en province, et le troisième attend une affectation, également en province, a déclaré son avocat, Me Daniel Merchat.

"Comment voulez-vous qu'on respecte l'uniforme ? Quel message on doit comprendre ?" a réagi Éléonore Luhaka, la sœur aînée de Théo. Elle s'exprimait à quelques mètres de l'endroit où son frère a été gravement blessé il y a un an. "Comment peut-on laisser faire cette chose-là ? On est en attente de justice, nous, et de voir que personne ne s'indigne, c'est ce qui me révolte le plus", a ajouté cette formatrice de 38 ans. 

À lire aussi
Une base de loisirs près de Bordeaux (Illustration) noyades
Noyades : "Nous commençons à être en colère", lance un maître-nageur

Il fait bonne figure mais il est pas bien, Théo

Éléonore Luhaka, sœur de Théo
Partager la citation

"La police se doit d'être exemplaire", a-t-elle également rajouté, reprenant les termes employés par Bernard Cazeneuve, le Premier ministre de l'époque, à propos de cette affaire qui avait provoqué plusieurs nuits de violences. Selon elle, cette décision a beaucoup affecté son frère. "Il fait bonne figure mais il est pas bien, Théo, ni physiquement ni moralement. Il attend beaucoup de la justice, mais là, en réintégrant les policiers, quel message on envoie à Théo ?"

Concernant l'instruction en cours à Bobigny, Me Daniel Merchat a confirmé à l'AFP qu'une expertise médicale serait bientôt conduite pour déterminer l'ampleur des blessures infligées à Théo. "Il est exact que si l'infirmité permanente est retenue, nous irons devant la cour d'assises, mais nous allons demander une contre-expertise", a dit l'avocat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Seine-Saint-Denis Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792021588
Affaire Théo : trois des quatre policiers mis en cause réintégrés
Affaire Théo : trois des quatre policiers mis en cause réintégrés
Quatre policiers avaient été suspendus après l'éclatement de l'affaire, le 2 février 2017. Trois d'entre eux ont été réintégrés dans les rangs de la police nationale. La famille de Théo est révoltée.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/affaire-theo-trois-policiers-mis-en-cause-reintegres-la-famille-outree-7792021588
2018-01-28 22:20:53
https://cdn-media.rtl.fr/cache/lir4en2upyYoIzu3eKsHYA/330v220-2/online/image/2017/0217/7787290505_une-pancarte-en-soutien-a-theo-lors-d-une-manifestation.jpg