1 min de lecture Outreau

Affaire Outreau : Éric Dupond-Moretti dénonce un troisième procès "ubuesque"

REPLAY - INVITÉ RTL - Daniel Legrand est jugé dès ce mardi pour des viols qu'il aurait commis étant mineur alors qu'il a été acquitté en tant que majeur. Son avocat dénonce "un acharnement d'un petit groupe d'experts revanchards".

>
Affaire Outreau : Éric Dupond-Moretti dénonce un troisième procès "ubuesque" Crédit Image : AFP | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date :
Marie-Pierre Haddad
et Benjamin Hue

Un nouveau chapitre du plus grand fiasco judiciaire de France va s'ouvrir à Rennes, ce mardi 19 mai. À 33 ans, Daniel Legrand fils va comparaître pour la troisième fois dans l'affaire Outreau pour le même dossier. Près de dix ans après avoir été acquitté en tant que majeur, à l'instar de 13 des 17 accusés, Daniel Legrand est jugé à partir devant la cour d'assises des mineurs de Rennes pour des viols qu'il aurait commis en étant mineur entre 1997 et 1999

Le ténor du barreau Éric Dupond-Moretti, l'un de ses six avocats, dénonce sur RTL un troisième procès "ubuesque", conséquence selon lui de "l'acharnement d'un petit groupe d'experts revanchards". L'avocat critique des "gens qui ont fait un film malhonnête sur le sujet où des personnes qui ne connaissent rien à l'affaire, figurent dans le film. Quant à ceux qui connaissent le dossier, leur interview a été coupée et censurée, au montage". 

Il a reçu les excuses du ministre de la Justice et a vécu avec une infinie douleur ces épreuves

Éric Dupond-Moretti, l'un de ses six avocats de Daniel Legrand
Partager la citation

Cette affaire est "exceptionnelle" car "on a jugé un mineur au majeur et après un majeur au mineur". Éric Dupond-Moretti qualifie cette situation comme étant une "catastrophe", pour Daniel Legrand. "Ce gamin a été détenu plus de trois ans. De même pour son père qui est mort. Il a reçu les excuses du ministre de la Justice et a vécu avec une infinie douleur ces épreuves. Et maintenant, on lui refait vivre tout ça", raconte-t-il. 

Selon l'avocat, "ceux qui connaissent bien ce dossier savent qu'il n'y a rien contre lui. Cette minorité de personnes raconte des tas de saloperies depuis des années. L'association qui a demandé la relance de ce procès a financé un film contre lui. Ils pourrissent les acquittés depuis des années".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Outreau Faits divers Eric dupond-moretti
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants