1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Omar Raddad : la justice recherche activement un suspect
1 min de lecture

Affaire Omar Raddad : la justice recherche activement un suspect

Suite à la découverte de traces ADN sur des scellés en 2015, le parquet recherche une personne inscrite au Fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg).

Omar Raddad en 2008
Omar Raddad en 2008
Crédit : MEHDI FEDOUACH / AFP
Maxime Magnier & AFP

Nouveau rebondissement dans le dossier du meurtre de Ghislaine Marchal. Après l'assassinat de la riche veuve, le 23 juin 1991 dans sa propriété, et l'arrestation d'Omar Raddad, le jardinier de la sexagénaire, l'affaire est relancée. En cause, la découverte, en 2015, de traces ADN n'appartenant pas à l'ancien employé marocain.

Le 10 octobre dernier, la justice avait annoncé que l'ADN retrouvé sur des scellés n'appartenait pas à Omar Raddad. 10 jours plus tard, le 20 octobre, le procureur annonçait qu'un ADN pouvait correspondre à celui d'une personne inscrite au Fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg).

Pour être sûr que l'ADN retrouvé correspond bien à la personne recherchée, le parquet doit désormais retrouver cette dernière pour effectuer de nouvelles analyses. "Je vais lancer des instructions en ce sens dans les tout prochains jours", a indiqué à l'AFP le procureur de la République de Nice Jean-Michel Prêtre, qui souligne la difficulté de l'opération : "il faut déjà identifier la personne, s'assurer qu'elle existe, puis effectuer un nouveau prélèvement", qui pourrait enfin permettre de confirmer ou non les soupçons.

Un dossier vieux de 25 ans

Omar Raddad, condamné à 18 ans de réclusion criminelle en 1994, avait bénéficié d'une libération conditionnelle en 1998, suite à la une grâce présidentielle partielle accordée par Jacques Chirac. L'ancien jardinier de Ghislaine Marchal avait été incriminé par deux inscriptions retrouvées sur les lieux du crime, supposément écrites par Ghislaine Marchal avec son propre sang : "Omar m'a tuer" et "Omar m'a t".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/