2 min de lecture Faits divers

Affaire Maëlys : la fillette n'aurait pas été violée par Nordahl Lelandais

INFO RTL - Les experts ont rendu leurs conclusions après l'analyse du corps de Maëlys, qui ne contredisent pas la version de Nordahl Lelandais. La petite fille n'a eu qu'une fracture, et rien ne prouve qu'elle a été violée.

>
Affaire Maëlys : la fillette n'aurait pas été violée par Nordahl Lelandais Crédit Image : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Crédit Média : Frédéric Perruche | Durée : | Date :
Frédéric Perruche et La rédaction numérique de RTL

Rien ne prouve que Nordahl Lelandais a violé la petite Maëlys. Les médecins légistes et les anthropologues de l'IRCGN, l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie ont rendu leurs conclusions, au terme de trois mois de travail sur le squelette de Maëlys et ses vêtements. La petite fille de 9 ans avait disparu pendant un mariage fin août à Pont-de-Beauvoisin en Isère.

Ils ont constaté une fracture de la mâchoire de la fillette ante-mortem, provoquée par un ou plusieurs coups coups violents. Des coups sans doute à l'origine de la mort de l'enfant. Il n'y a en revanche pas d'autre lésion, pas d'autre fracture ou fissure, malgré une expertise très minutieuse des ossements et du crâne.

Des constatations qui ne contredisent pas la version de Nordhal Lelandais, à défaut de la conforter formellement. Le suspect du meurtre de Maëlys assure avoir frappé la fillette, dans sa voiture, une seule fois, d'un violent revers de main, provoquant selon ses dires son évanouissement et son décès. C'est ce qui permet à sa défense de soutenir la thèse "de la violence volontaire ayant entraîné la mort, sans intention de la donner".

À lire aussi
Val-de-Marne : tentative d'enlèvement d'une fillette, un homme interpellé faits divers
Val-de-Marne : tentative d'enlèvement d'une fillette, un homme interpellé

Un profil de tueur manipulateur

Quant aux dessous de Maëlys, culotte, robe, brassière, expertisés fibre par fibre, ils ne recèlent aucune trace d'ADN ou de sperme de Nordahl Lelandais. Aucun indice pouvant donc laisser penser à un viol. Le suspect a toujours nié avoir violé la fillette.

Selon les trois psychiatres qui ont examiné l'accusé, aucune pulsion sexuelle ne serait à l'origine des violences contre l'enfant. Ils mettent en avant la double personnalité de Nordahl Lelandais, son impulsivité extrême. Un profil de tueur manipulateur, qui assure devant les experts n'avoir fait aucune aucune victime avant le caporal Noyer en avril 2017, et Maëlys, fin août.

Après le travail des experts, les proches de Maëlys vont pouvoir lui dire adieu. Les obsèques de la petite fille se tiendront samedi 2 juin à la Tour-du-Pin (Isère). Toute la ville se prépare à accueillir les funérailles de la petite fille tuée par Nordahl Lelandais à la fin de l'été dernier. La cérémonie organisée à l'église Notre-Dame de l'Assomption au sud de la ville, sera ouverte au public.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Justice Disparition de Maëlys
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793601836
Affaire Maëlys : la fillette n'aurait pas été violée par Nordahl Lelandais
Affaire Maëlys : la fillette n'aurait pas été violée par Nordahl Lelandais
INFO RTL - Les experts ont rendu leurs conclusions après l'analyse du corps de Maëlys, qui ne contredisent pas la version de Nordahl Lelandais. La petite fille n'a eu qu'une fracture, et rien ne prouve qu'elle a été violée.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/affaire-maelys-la-fillette-n-aurait-pas-ete-violee-par-nordahl-lelandais-7793601836
2018-06-01 07:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/PpiKRhhd9nJ1lawHo-D22Q/330v220-2/online/image/2017/1121/7791069161_maelys-a-disparu-dans-la-nuit-du-26-au-27-aout-lors-d-un-mariage.jpg