1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire d'Outreau : les assistantes maternelles qui ont recueilli les témoignages des enfants Delay interrogées
1 min de lecture

Affaire d'Outreau : les assistantes maternelles qui ont recueilli les témoignages des enfants Delay interrogées

REPLAY / REPORTAGE - Les "tatas" sont celles chez qui les enfants Delay ont trouvé refuge. C'est à elles qu'ils ont raconté les viols et maltraitances qu'ils subissaient.

Jonathan Delay, le 19 mai 2015
Jonathan Delay, le 19 mai 2015
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Affaire d'Outreau : les assistantes maternelles qui ont recueilli les témoignages des enfants Delay interrogées
00:01:36
Cindy Hubert & La rédaction numérique de RTL

Dix ans après l'affaire d'Outreau, et pour la troisième fois, Daniel Legrand doit répondre de viols sur enfants. Il a déjà été acquitté mais les faits concernent cette fois une période durant laquelle il était mineur et qui n'avait pas encore été jugée. Son procès a débuté lundi 19 mai et c'est aujourd'hui au tour des "tatas" d'être interrogées. Ces femmes sont les assistantes maternelles qui avaient recueilli les premiers témoignages des enfants Delay, les victimes de l'affaire d'Outreau, évoquant des viols et des maltraitances.

C'est chez elles que les enfants Delay trouvent refuge. Ils viennent d'être placés dans trois maisons différentes. Les assistantes notent qu'ils sont perturbés. Ils mangent avec les mains, ont peur de tout. Dimitri rase les murs. Chérif demande un jour : "Où sont les cassettes pornos ?" Très vite, les petits garçons se mettent à raconter des choses. Ils parlent séparément de gens qui leur font "des manières" : leurs parents ainsi que des gens de l'immeuble.

C'est un tourbillon de noms, d'histoires d'enfants livrées par voitures entières. Au total, plus de 60 personnes vont être mises en cause. Le 15 juin 2001 sera la date de la toute dernière liste. L'écriture est ronde et enfantine. Les mots truffés de fautes. De nouveau, Dimitri accuse une dizaine de personnes. Au milieu, "un grand que je ne connais pas", écrit-il. Sa "tata" en discute avec lui et sous sa plume, cette personne devient "Dany" Legrand, qui vit en Belgique. Il s'agit de sa première apparition dans l'affaire d'Outreau. Laborieusement, la police met la main sur deux Daniel Legrand, à 10 km de là. Un père et son fils, aucun ne se fait appeler "Dany". "Deux pour le prix d'un", ironise la défense. La malédiction de ce dossier qui continue de planer, ici à Rennes.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.