1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Adrien Quatennens : son épouse a déposé une main courante et aurait rapporté plusieurs épisodes de violences
1 min de lecture

Adrien Quatennens : son épouse a déposé une main courante et aurait rapporté plusieurs épisodes de violences

VU DANS LA PRESSE - Céline Quatennens a déposé une main courante contre son époux après une dispute. Elle aurait également évoqué d'autres faits similaires, selon BFMTV.

Adrien Quatennens, à l'Assemblée le 3 août 2022
Adrien Quatennens, à l'Assemblée le 3 août 2022
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Nicolas Barreiro

Le député LFI du Nord Adrien Quatennens est visé par une main courante déposée par son épouse après une dispute, a révélé Le Canard Enchaîné mardi 13 septembre. "Suite à une dispute après avoir annoncé sa volonté de séparation, Céline Quatennens a déposé une main courante en précisant aux policiers qui l'ont entendue qu'elle ne souhaitait ni porter plainte, ni qu'il y ait de suites judiciaires à cette main courante et qu'elle exigeait que les informations ne se retrouvent pas dans la presse", peut-on lire dans un communiqué écrit par le couple.

Selon les informations de BFMTV, la dispute aurait éclaté le 29 août, à leur retour de vacances. Céline Quatennens s'est ensuite rendue au commissariat central de Lille, le 7 septembre, où elle a déposé la main courante. Face aux policiers, elle aurait évoqué d'autres épisodes de violences concernant son époux, notamment un datant du 2 septembre.

Une enquête ouverte

En conséquence, une enquête judiciaire a été récemment ouverte pour des soupçons de "violences par conjoint" par le parquet de Lille, indiquent nos confrères du Parisien.

"Comme des millions de Français, nous vivons actuellement une situation de divorce difficile que nous entendons réaliser à l’amiable", écrivent Céline et Adrien Quatennens dans le communiqué. "Nous entendons protéger notre vie privée et celle de notre famille, en demandons le respect pour retrouver le chemin de l'apaisement", ajoutent-ils. 

À lire aussi

"Je ne peux que déplorer qu'une main courante intervenue dans le cadre d'une séparation ait pu faire l'objet d'une diffusion publique contre la volonté expresse et exprimée de son épouse", a de son côté affirmé Me Jade Dousselin, l'avocate du député de la 1ère circonscription du Nord. 

Contacté par l'AFP, le parquet de Lille s'est refusé à tout commentaire.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire