1 min de lecture Justice

Accident mortel de manège : le gérant mis en examen pour homicide involontaire

Un accident de manège a coûté la vie à un père de famille de 40 ans, à Neuville-sur-Saône dans le Rhône, samedi 31 mars.

Les enquêteurs ont examiné le manège pour tenter de faire la lumière sur les circonstances du drame
Les enquêteurs ont examiné le manège pour tenter de faire la lumière sur les circonstances du drame Crédit : AFP
Paul Véronique
Paul Véronique
Journaliste

Le responsable du manège qui a coûté la vie à un père de famille de 40 ans dans un accident samedi 31 mars à Neuville-sur-Saône dans le Rhône, a été mis en examen ce lundi, pour "homicide involontaire aggravé d'une violation délibérée de prudence ou de sécurité, blessures involontaires et mise en danger de la vie d'autrui", rapporte franceinfo. Les premières constatations des enquêteurs ont révélé d'importants problèmes mécaniques, électriques, et hydrauliques.

Une source proche de l'enquête confiait déjà dimanche 1er avril qu'il y avait manifestement eu des carences dans l'entretien du manège ainsi que des problèmes sur les fixations et une sécurité défectueuse. Il n'y aurait eu par exemple que deux ceintures de sécurité dans la nacelle où se trouvaient les trois personnes, dont la victime. Les occupants ne semblent pas non plus les avoir bouclées sans que cela ait été contrôlé.

Il n'est "pas exclu que le père de famille décédé ait d'abord été blessé par une structure en fibre de verre (un papillon) qui s'est détachée au moment de l'accident", indiquait par ailleurs le parquet de Lyon dimanche. Un enfant de huit ans a également été hospitalisé à la suite de l'accident, mais son pronostic vital n'est pas engagé.

>
Accident de manège : "On n'avait pas de ceinture", témoigne la compagne de la victime Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Rhône Accident
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants