1 min de lecture Islamophobie

5.000 euros d’amende requis contre le restaurateur qui avait refusé deux femmes voilées

Un restaurateur de Bobigny avait refusé de servir ces clientes en raison du lien entre la religion musulmane et le terrorisme.

une table de restaurant (illustration)
une table de restaurant (illustration) Crédit : INDRANIL MUKHERJEE / AFP
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang
et AFP

Le 27 août 2016, deux femmes voilées, qui avaient pris place au restaurant Le Cénable à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) ont été simplement priées de quitter les lieux par le gérant de l'établissement. "Des gens comme vous, je n'en veux pas chez moi", a-t-il lancé à l’une de ces clientes, qui ont filmé la scène et publié la vidéo. Si ce restaurateur, qui avait également affirmé que "tous les musulmans sont terroristes", s’était excusé par la suite auprès de la communauté musulmane, la justice se penche aujourd’hui sur son cas.

Pour "réparer l'outrage fait à ces femmes et, plus largement, à la société entière", le parquet de Bobigny a demandé une amende de 5.000 euros, dont 2.500 avec sursis contre le restaurateur de 65 ans, ainsi que la publication de la décision de justice pendant deux mois. L'homme était jugé pour "discrimination dans la fourniture d'un service en raison de l'appartenance à une religion dans un lieu accueillant du public", pour avoir demandé à ces clientes de quitter son établissement

Au-delà des faits, le tribunal a tenté de savoir si ces femmes s'étaient livrées à un "testing" dans ce restaurant, une démarche pourtant légale, alors que l’incident est survenu quelques semaines après l’attentat de Nice. "Étiez-vous sensibilisée à la problématique de discrimination ?", demande le président à la plaignante. "En tant que membre d'une association, non, en tant que citoyenne, oui". La décision du tribunal de Bobigny est attendue le 16 mars.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Islamophobie Faits divers Bobigny
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants