1 min de lecture Animaux

VIDÉO - Mexique : naissance de deux bébés pumas nommés Pandémie et Quarantaine

"Pandémie" pour la femelle et "Quarantaine" pour le mâle : deux pumas sont nés récemment dans un zoo de l'est du Mexique, un espoir pour cette espèce en danger dans le pays.

Deux bébés du zoo de la ville de Cordoba
Deux bébés du zoo de la ville de Cordoba Crédit : Victoria RAZO / AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia et AFP

Le confinement a eu des effets positifs pour de nombreux animaux, réduisant leur stress, et a donné lieu à des naissances porteuses d'espoir pour des espèces en danger. C'est le cas au Mexique, dans un zoo de la ville de Cordoba, dans l'État de Veracruz. 

Le 20 mars, deux pumas sont nés, cinq jours après la naissance d'un tigre baptisé "Covid". Les deux pumas ont été nommés "Pandémie" et "Quarantaine" afin de "faire prendre conscience au monde entier que nous devons être plus responsables et unis face à la crise", a expliqué à l'AFP Gonzalo Rodriguez, responsable du zoo. 

Les deux petits pumas sont venus grossir les rangs de l'espèce "puma concolor", protégée au Mexique car considérée comme en voie d'extinction dans le pays. Leurs parents appartiennent à une famille de pumas récupérés dans un cirque après la promulgation d'une loi en 2015 interdisant les spectacles avec des animaux au Mexique. 
Selon la vétérinaire du zoo, les deux pumas sont "nés d'une reproduction naturelle pendant la période de confinement dû au coronavirus". Elle considère que la gestation d'environ trois mois a été facilitée par un niveau de stress plus faible et une pollution moindre en raison du confinement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Mexique Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants