2 min de lecture Texas

VIDÉO - États-Unis : la chute d'une stripteaseuse relance le débat sur la profession

VIDÉO - Le 10 février, une stripteaseuse faisait une chute de plus de cinq mètres en plein show dans un club au Texas. La vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux et a relancé le débat sur la profession.

Les championnats de pole dance à Los Angeles.
Les championnats de pole dance à Los Angeles. Crédit : Mark RALSTON / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

La vidéo de cette chute spectaculaire est rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux avec plus de 10 millions de vues sur Twitter. Et pour cause : une danseuse de pole dance a fait une chute de plus de cinq mètres de haut dans un club au Texas, le 10 février dernier. Avec la mâchoire cassée, la danseuse a pourtant continué le show, coûte que coûte.

Elle s’appelle Genea Sky, mais elle se fait désormais appeler "Bounce Back Stripper", "la strip-teaseuse qui se relève". C’est elle qui a chuté de plus de cinq mètres, le 10 février dernier, en plein spectacle dans ce club texan, rapporte CNEWS. Une opération chirurgicale pour sa mâchoire brisée, des dents cassées, une entorse à la cheville, des points de suture… La jeune femme souffre de blessures conséquentes, de quoi susciter de nombreuses questions quant aux conditions de travail des danseuses de club.

Une collecte de fonds, lancée par ses amis, a déjà récolté 20.000 dollars pour couvrir les soins médicaux, particulièrement élevés aux États-Unis. "C’est une période difficile pour moi, mais tout ira bien. C’est une leçon d’humilité ce que j’ai vécue, je suis reconnaissante de juste être en vie", a déclaré la jeune femme depuis sa chambre d'hôpital, d'après le journal 20minutes

D’après le quotidien, les propriétaires du club, qui déclinent toute responsabilité, ont d’ores et déjà annoncé qu’ils "ne comptent pas retirer les très hautes barres de pole dance qui atteignent le plafond et clament que chaque danseuse est responsable de ses chorégraphies". Le débat sur les conditions de travail des stripteaseuses est alors relancé.

Un statut précaire pour les stripteaseuses américaines

À lire aussi
Un ouvrier pose des plaques de bois devant l'entrée d'un bar à Austin (Texas), pour en interdire l'entrée. épidémie
Coronavirus aux États-Unis : le Texas et la Floride font refermer les bars

Cela fait des années que les danseuses de club réclament davantage de droits et de sécurité. En 2003, un comté de Las Vegas essayait notamment d’interdire les pourboires, ressources essentielles pour ces travailleuses sans statut salarié. Un syndicat se met alors en place grâce à une strip-teaseuse qui "a très vite su réunir des milliers de femmes". Parmi les principales revendications figure le droit au statut d’employée pour en finir avec celui de travailleuse indépendante, statut particulièrement précaire

Quant à la sécurité, après un long bras de fer, en Californie, dans l’état de New York, en Géorgie et au Nevada, la législation a été modifiée pour que les propriétaires de clubs versent des indemnités aux danseuses "qui se blessent sur scène".

Genea a déjà subi une opération de la mâchoire et a fait savoir qu’elle ne voulait plus pratiquer ce métier. Elle entend toutefois continuer à œuvrer pour améliorer les conditions de travail des danseuses de club. 

Voir cette publication sur Instagram

Today has been a very long day. My surgery went well. My jaw is currently wired shut so please refrain from calling me as of right now and bare with me on replies because my phone hasn’t stopped blowing up. Everyone’s love & kind words have not gone unnoticed whatsoever and it means so much to me that all of you have blessed me and uplifted me in so many ways. I am overwhelmed in the best way by all the support. I was really nervous as this all started blowing up because people are cruel and this is a very sensitive time for me. But I never imagined so many people would stand behind me in a situation like this and that has outweighed all the negativity by far. I am beyond grateful for you all. I am in a tremendous amount of pain but i am ready for this road to recovery so I can get back to my life. I will continue to update everyone over the course of my recovery but thank you once again for EVERYTHING 🙏🏽

Une publication partagée par @ genea_sky le

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Texas Danse États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants