1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. VIDÉO - Aung San Suu Kyi rend visite aux Rohingyas pour la première fois
1 min de lecture

VIDÉO - Aung San Suu Kyi rend visite aux Rohingyas pour la première fois

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi s'est rendue pour la première fois dans l'ouest du pays, jeudi 2 novembre, où l'armée est accusée par l'ONU "d'épuration ethnique" contre la minorité musulmane rohingya.

La dirigeante du Myanmar, Aung San Suu Kyi, est arrivée pour la première fois dans l'Etat de Rakhine, dans le nord du pays, le 2 novembre 2017.
La dirigeante du Myanmar, Aung San Suu Kyi, est arrivée pour la première fois dans l'Etat de Rakhine, dans le nord du pays, le 2 novembre 2017.
Crédit : STR / AFP
Kathleen Franck & AFP

Visite très attendue en Birmanie. Le 2 novembre, la prix Nobel de la paix, Aung San Suu Kyi, s'est rendue pour la première fois dans l'ouest du pays depuis son investiture, en avril 2016. Depuis le mois d'août, la présidente birmane essuyait les critiques de la communauté internationale pour son manque d'empathie envers la minorité des Rohingyas. 
Selon l'ONU, cette communauté musulmane subit une "épuration ethnique" de la part de l'armée birmane. Environ 600.000 personnes ont été contraintes de fuir vers le Bangladesh depuis deux mois.
Les autorités birmanes ont jusqu'ici rejeté toutes ces accusations, assurant ne vouloir réprimer que les acteurs de la rébellion musulmane, l'Armée du salut des Rohingyas de l'Arakan (ARSA). Les Rohingyas sont aujourd'hui l'une des plus grandes communautés apatrides au monde. La nationalité birmane leur a été enlevée en 1982, lors d'une junte militaire. 
Victimes de discriminations, ils n'ont pas de papiers d'identité, ne peuvent pas voyager ou se marier sans autorisation. Et ils n'ont accès ni au marché du travail ni aux services publics comme les écoles et hôpitaux.

À regarder

La présidente birmane en visite auprès des Rohingyas
00:49
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/