1 min de lecture Venezuela

Venezuela : l'ex-chef du renseignement était une "taupe de la CIA", accuse Maduro

Selon le président vénézuélien, Christopher Figuera aurait coordonné, en lien avec la CIA, le soulèvement manqué de l'opposant Juan Guaido.

Nicolas Maduro, le président du Vénézuela
Nicolas Maduro, le président du Vénézuela Crédit : AFP / LEO RAMIREZ
Leia Hoarau
Leia Hoarau
et AFP

L'ancien chef du renseignement vénézuélien, qui a fait défection, était une "taupe de la CIA" qui a "coordonné" le soulèvement manqué auquel a appelé l'opposant Juan Guaido le 30 avril, a affirmé le président Nicolas Maduro vendredi 10 mai.

"Nous avons réussi à prouver" que Christopher Figuera "a été recruté par la CIA il y a plus d'un an et qu'il travaillait comme traître, comme taupe, comme infiltré" au sommet du Sebin, le service du renseignement vénézuélien, a tonné Nicolas Maduro dans une allocution à la télévision.

Pour le chef de l'État, contre lequel Juan Guaido a appelé à se soulever la semaine dernière, le général Figuera "a coordonné le coup d'État" raté. Au soir du soulèvement raté, le chef de l'État avait affirmé avoir déjoué l'"escarmouche putschiste" lancé par le chef de file de l'opposition, assurant dans la foulée que les "traîtres" seraient punis. "Bientôt, la justice le rattrapera et il paiera le prix de sa trahison", a encore assuré Nicolas Maduro.

La réponse du concerné

À lire aussi
Des Vénézuéliennes manifestent à Caracas contre la pénurie de personnel médical, qui a causé la mort de 4 enfants en un mois crise économique
Venezuela : avec des prix en hausse de 365% par jour, le pays s'enlise dans la détresse

La défection de Christopher Figuera a été annoncée mardi 7 mai par le vice-président américain Mike Pence. Dans une vidéo diffusée jeudi soir, Christopher Figuera a affirmé avoir tout "sacrifié" et a accusé le gouvernement vénézuélien de "rendre le monde entier coupable des malheurs de notre pays".

Selon un décret présidentiel paru dans le Journal officiel divulgué vendredi, il a été dégradé et expulsé des forces armées avec 54 autres militaires par décret présidentiel, pour leur implication dans le soulèvement. Parmi eux se trouve aussi le lieutenant-colonel Illich Sanchez, désormais ex-responsable de la sécurité du Parlement où siège l'Assemblée nationale, seule institution vénézuélienne contrôlée par l'opposition.

Le président de cette Assemblée est Juan Guaido, reconnu comme président par intérim par une cinquantaine de pays dont les États-Unis.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Venezuela Nicolas Maduro Crise politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797605084
Venezuela : l'ex-chef du renseignement était une "taupe de la CIA", accuse Maduro
Venezuela : l'ex-chef du renseignement était une "taupe de la CIA", accuse Maduro
Selon le président vénézuélien, Christopher Figuera aurait coordonné, en lien avec la CIA, le soulèvement manqué de l'opposant Juan Guaido.
https://www.rtl.fr/actu/international/venezuela-l-ex-chef-du-renseignement-etait-une-taupe-de-la-cia-accuse-maduro-7797605084
2019-05-11 04:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mRYi2T22c3AfJpQPftfNWw/330v220-2/online/image/2016/1102/7785558646_nicolas-maduro-le-president-du-venezuela.jpg