1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Vacances d’été 2021 : comment va fonctionner le "certificat vert numérique" européen ?
1 min de lecture

Vacances d’été 2021 : comment va fonctionner le "certificat vert numérique" européen ?

Ce pass sanitaire permettra de lever les restrictions de déplacement entre les États européens.

Des drapeaux de l’Union européenne flottent devant le siège de la Commission européenne à Bruxelles le 11 mars 2021.
Des drapeaux de l’Union européenne flottent devant le siège de la Commission européenne à Bruxelles le 11 mars 2021.
Crédit : ARIS OIKONOMOU / AFP
Victor Goury-Laffont

La vaccination avance, et les restrictions de circulation s’amoindrissent. Mais alors que le coronavirus continue malgré tout à circuler à travers le monde, un pass sanitaire va être mis en place à l'échelle européenne pour éviter les contaminations d'un pays à l'autre. Celui-ci sera normalement déployé le 1er juillet, a annoncé le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, sur RTL.

Son nom : le certificat vert numérique. Après que le Parlement et le Conseil européen aient abouti à un accord ce jeudi 20 mai, le processus est prêt à être mis en place. Chaque voyageur muni du certificat pourra voyager dans l'Union européenne sans restriction. Pour l'obtenir, trois solutions existent : avoir été vacciné, présenter un test négatif (PCR ou antigénique) ou montrer que l'on a été guéri du virus récemment.

En plus des pays de l'Union, ces certificats pourront être utilisés pour rentrer au Liechtenstein, en Islande, en Norvège ou encore en Suisse. Le certificat sera vérifié à travers un code QR qui sera gratuit à obtenir, explique la Commission européenne.

Les États européens seront tenus d'accepter ces certificats. Un pays pourra refuser de certifier une vaccination que si l'injection a été faite avec un produit qui n'est pas autorisé par l'Agence européenne du médicament (AEM). Le ministre chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, a par exemple annoncé sur BFM que les personnes qui ont été vaccinées au Spoutnik-V ne pourraient pas bénéficier du certificat pour rentrer en France, et devront donc être testées. Les vaccins Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Jansenn sont autorisés par l'AEM.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/