1 min de lecture Union européenne

Éric Zemmour : "Les 60 ans du Traité de Rome gênent tous les candidats"

BILLET - On va célébrer le 25 mars le soixantième anniversaire du Traité de Rome. Pourtant, on parle peu d’Europe dans la campagne présidentielle.

micro générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Union européenne : "Les 60 ans du Traité de Rome gênent tous les candidats", analyse Eric Zemmour Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
Eric Zemmour
Éric Zemmour et Loïc Farge

"En pleine présidentielle, les 60 ans du Traité de Rome gênent tous les candidats", explique Éric Zemmour. Ainsi "Fillon et Macron n'ont pas envie de reconnaître qu’ils sont allés à Berlin se faire adouber par la suzeraine allemande" ; "Hamon et Mélenchon n'ont pas envie de reconnaître que la gauche a toujours fini par trahir le socialisme pour l’Europe" ; et "Marine le Pen n'a pas envie de reconnaître que sa promesse de sortir l’euro est aujourd'hui l’obstacle majeur à sa conquête du pouvoir".

"Il y a 60 ans, tout apparaissait pourtant simple : l’Europe était une idée française, l'Europe c’était la France en grand", poursuit Éric Zemmour. Sauf qu'avec la chute du Mur de Berlin, "le centre de gravité de l'Union passait de Paris à Berlin", tandis que "les idées libérales anglaises s'imposaient". Reste que "le modèle anglo-allemand est mort avec la crise financière de 2008". Ce qui fait dire au journaliste que "les idées françaises reviennent à la mode mais ce sont les autres qui les mettent en oeuvre, et les Français ne s’en aperçoivent même pas".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Union européenne Polémique Euro
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants