2 min de lecture Sexualité

Une mannequin roumaine de 18 ans vend sa virginité 2,3 millions d'euros

L'argent gagné par Alexandra Khefren lui permettra, dit-elle, de payer ses études et d'acheter une maison à ses parents.

Alexandra Khefren a vendu sa virginité pour 2,3 millions d'euros.
Alexandra Khefren a vendu sa virginité pour 2,3 millions d'euros. Crédit : Capture d'écran / YouTube
Félix Roudaut
Félix Roudaut

Tout s'achète, tout se vend. Un concept qu'a fait sien l'agence allemande Cinderella Escort. Son modèle économique ? Vendre au plus offrant la virginité de jeunes femmes. Une occasion sur laquelle a sauté Alexandra Khefren, de son vrai nom Oana Raducu. Six mois après avoir posté son annonce, la jeune roumaine de 18 ans a vu sa chasteté adjugée à 2,3 millions d'euros. Selon Libération, l'heureux élu serait un "homme d'affaires de Hong Kong". Ni sa nationalité, ni son identité n'ont été dévoilées.

Mannequin de son état, la jeune fille tout juste majeure a expliqué ce qui l'a conduit à monnayer sa "première fois". "J'y ai pensé (...) à quinze ans quand j'ai vu le film Proposition indécente", confie la brune plantureuse sur le plateau d'une télévision britannique. Pas sûr que cet hommage cinématographique plaise au réalisateur Adrian Lyne, qui narra en 1993 les mésaventures de Diana (Demi Moore), obligée de vendre une nuit d'amour pour rembourser des dettes de jeu.

Des études à Oxford et une maison pour ses parents

Toujours est-il que la jeune fille semble insensible au qu'en-dira-t-on. Selon elle, sa situation n'est pas plus navrante que celle de ces "autres filles [qui] donnent leurs premières fois à leurs copains qui les quitteront peut-être plus tard". Guidée par le même pragmatisme froid, la mannequin met en avant les bénéfices de toucher une telle fortune. Grâce au magot, elle compte se payer "des études de marketing et de business à Oxford" et acheter "une maison pour [ses] parents". Dernier argument massue : Alexandra Khefren se dit persuadée "qu'un homme prêt à dépenser autant d'argent est un homme bien".

Les termes de ce contrat d'un genre nouveau accordent à cet "homme bien" de choisir lui-même l'hôtel. Seule contrainte : ce nid d'amour doit se trouver en Allemagne, pays qui abrite l'agence Cinderella Escort. Cette dernière réalise une opération lucrative, puisqu'elle encaissera 20% de la transaction. Et ce n'est que le début, puisque douze autre femmes, dont des actrices de films pornographiques, proposent de vendre leur virginité. Selon le fondateur de l'agence, un jeune homme de 26 ans, le jackpot remporté par Alexandra Khefren fait des envieuses. Il aurait reçu près de 400 nouvelles demandes.

À lire aussi
Parlons-nous - Dublanche Parlons-nous
Protéger ses enfants d'une séparation

Seule ombre au tableau : la réaction des parents d'Alexandra. Dans le Daily Mail, ils se disent dégoûtés et lancent à leur fille un ultimatum : si elle venait à honorer le contrat, ils ne lui reparleraient jamais. "Sa mère et son père sont tout simplement dégoûtés et ne comprennent pas pourquoi elle fait ça", avait confié l'oncle d'Alexandra Khefren.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexualité Mannequin Vente aux enchères
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants