1 min de lecture Polémique

Un blush renommé "Anne Frank" suscite l’indignation

VU DANS LA PRESSE - En rebaptisant son produit "Dream Like Anne" en référence à Anne Frank, une marque hongkongaise de cosmétiques a suscité la polémique et été contrainte de le retirer de la vente. Un article en ligne consacré à la campagne de publicité du produit a lui aussi été supprimé.

Anne Franck, âgée de 12 ans, sur les bancs de son école d'Amsterdam en 1940
Anne Franck, âgée de 12 ans, sur les bancs de son école d'Amsterdam en 1940 Crédit : AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

C'est une stratégie marketing qui a provoqué un véritable tollé. Lors du lancement de sa collection de blushs, la marque de cosmétique hongkongaise Woke Up Like This (WULT) a voulu rendre hommage aux femmes célèbres en baptisant ses produits à leurs noms. Parmi ceux attribués, on retrouve Melinda Gates, Frida Khalo, Virginia Woolf mais également celui d'Anne Franck, qui a suscité la polémique. 

Le blush liquide en question a été renommé "Dream like Anne" (Rêve comme Anne, ndlr) dans ce qui se voulait être un hommage à l’adolescente allemande victime de la Shoah. Comme le rapporte le New York Post et le relaie Ouest-France, cette démarche et un article de Time Out Hong Kong faisant sa promotion, publié mercredi 16 septembre, ont engendré de vives réactions sur les réseaux sociaux.

Ces nombreuses critiques ont contraint Woke Up Like This à retirer ce nom de sa collection et la marque s’est également excusée via un communiqué. Elle explique ne jamais avoir eu l’intention d’offenser ou d’insulter ce personnage historique, décédé dans des circonstances tragiques pendant la Seconde Guerre mondiale.

Parmi les internautes ayant critiqué cette initiative ainsi que l'article du média hongkongais, on retrouve l’écrivain Ben Freeman qui a estimé sur Twitter que "les juifs morts n’étaient pas une opportunité de marketing" et qualifiait cette campagne de "révoltante".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Cosmétiques Juifs
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants