1 min de lecture Turquie

Turquie : vers la fin du cessez-le-feu avec le PKK

Après les frappes contre le Parti des travailleurs du Kurdistan par la Turquie, le processus de paix semble grandement en danger entre les deux parties.

Le drapeau du Parti des travailleurs du Kurdistan derrière celui de la Turquie (illustration)
Le drapeau du Parti des travailleurs du Kurdistan derrière celui de la Turquie (illustration) Crédit : OZAN KOSE / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
et AFP

La Turquie part en guerre. D'abord contre l'État islamique en Syrie, contre lequel elle a engagé des frappes aériennes depuis le 24 juillet dans la matinée. Ensuite contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), interdit dans ses frontières. Selon un porte-parole du PKK, des avions turcs auraient bombardé des positions militaires du parti dans l'Irak voisin vendredi soir. 

"À environ 23 heures (20 heures GMT), des avions militaires turcs ont commencé à bombarder nos positions près de la frontière, avec l'accompagnement d'importants tirs d'artillerie", a déclaré ce porte-parole, Bakhtiar Dogan. Les frappes ont visé les positions du PKK dans les montagnes du nord de la province de Dohuk, située dans la région autonome du Kurdistan en Irak, a-t-il ajouté. 

Le PKK, "seul partenaire fiable de la coalition contre l'EI"

Ces frappes pourraient avoir un impact très important et beaucoup plus large pour tout l'Occident. Si "le PKK c'est la même chose que Daesh" selon le président turc, Recep Tayyip Erdogan, les Kurdes sont toutefois utiles dans la lutte contre le groupe terroriste qui sévit en Irak et en Syrie. Ce sont eux, qui, en guerre contre les forces de l'État islamique, ont réussi à les repousser cet hiver en protégeant la ville de Kobané

À lire aussi
À Istanbul, recycler permet d'économiser de l'argent sur les transports en commun écologie
Istanbul : des bouteilles en plastique pour payer ses trajets en métro


Un chercheur et consultant sur les questions islamistes pointe le problème sur Twitter. Si ces frappes aériennes sont en effet vérifiées, elles pourraient signifier la fin du cessez-le-feu entre les deux parties, donc la fin du processus de paix. Romain Caillet rappelle alors que le pays d'Erdogan fait partie de l'OTAN et que si la Turquie est en guerre avec le PKK, l'OTAN le sera aussi. Or, tout allié contre les forces lourdement armées de Daesh, ne semble pas superflu. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Turquie Orient Conflit
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779207488
Turquie : vers la fin du cessez-le-feu avec le PKK
Turquie : vers la fin du cessez-le-feu avec le PKK
Après les frappes contre le Parti des travailleurs du Kurdistan par la Turquie, le processus de paix semble grandement en danger entre les deux parties.
https://www.rtl.fr/actu/international/turquie-vers-la-fin-du-cessez-le-feu-avec-le-pkk-7779207488
2015-07-25 01:49:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2fPJQRC7u1C1pIxS_oDkVg/330v220-2/online/image/2015/0725/7779207491_le-drapeau-du-parti-des-travailleurs-du-kurdistan-derriere-celui-de-la-turquie.jpg