4 min de lecture Donald Trump

Trump à Paris : les 4 points à retenir de la conférence de presse

ÉCLAIRAGE - Après un entretien en tête-à-tête, Emmanuel Macron et Donald Trump ont livré une conférence de presse commune à l'Élysée le jeudi 13 juillet.

Donald Trump et Emmanuel Macron lors de la conférence de presse, le 13 juillet 2017
Donald Trump et Emmanuel Macron lors de la conférence de presse, le 13 juillet 2017 Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

La visite de Donald Trump à Paris était largement attendue depuis l'invitation lancée par Emmanuel Macron. Le président américain et son épouse ont été officiellement accueillis à l'hôtel national des Invalides avant un long entretien en tête-à-tête dans les bureaux de l'Élysée au moment même où Brigitte Macron et Melania Trump s'offraient une cession plus touristique.

Au terme de cette première journée, les deux chefs d'État se sont prêtés au jeu de la conférence de presse depuis l'Élysée. Accord de Paris sur le climat, situation en Syrie, accords commerciaux, lutte contre le terrorisme... Les sujets abordés ont été nombreux alors que les relations entre Emmanuel Macron et Donald Trump ont régulièrement été tendues depuis la prise de fonction du président français.

Mais c'est bel et bien la volonté d'afficher une unité et une amitié certaine qui ressort principalement de ce rendez-vous devant la presse. Les deux présidents ont affiché une entente et des relations très cordiales. "Vous avez un super président. C'est un leader, un dur. Ce n'est pas quelqu'un qui va se laisser faire", a notamment déclaré Donald Trump en fin d'exercice. 

1. L'amitié franco-américaine

En évoquant les heures futures et le dîner prévu au restaurant Jules Verne à la Tour Eiffeil, Emmanuel Macron a parlé d'un "dîner d'amis", insistant sur sa "relation forte" avec son homologue américain. "Je peux sans hésitation vous dire que ce jeudi soir, nous aurons à la tour Eiffel un dîner d'amis. Parce que nous sommes les représentants de deux nations qui sont alliées depuis toujours et parce que nous avons construit une relation forte à laquelle je suis attaché, parce qu'elle est importante pour nos deux pays".

À lire aussi
Ségolène Royal, le 3 mai 2017 environnement
"On n’est pas couché" : Royal explique pourquoi Trump veut acheter le Groenland

Quelques minutes auparavant, Donald Trump avait tenu à remercier le président Macron pour cette invitation. "C'est une grande fête nationale. La France est un très beau pays avec une Histoire noble. Lorsque la Bastille a été prise, c'est le cours de l'Histoire qui a été changé, nos deux nations se sont rejointes dans la lutte pour la liberté. La France et les États-Unis sont des alliés de longues dates. Nous sommes restés ensemble et nos relations sont excellentes (...) L'amitié entre nos deux pays est indestructible", a-t-il lancé.

2. L'accord de Paris, un sujet de désaccord

Emmanuel Macron a une nouvelle fois déclaré lors de cette conférence de presse commune qu'il "respectait la décision" de Donald Trump de retirer les États-Unis de l'accord de Paris sur le climat. "Je respecte la décision du président Trump. Il va ainsi mener la réflexion et le travail qui conviennent et qui correspondent à ses engagements de campagne. Pour ma part, je reste attaché à l'accord de Paris et à la volonté qui est la mienne de poursuivre le cadre de cet accord et de pouvoir procéder étape par étape à ce qui est prévu par cet accord", a déclaré le président français.

Mais le chef de l'État américain s'est également montré assez flou sur cette question environnementale assurant que "quelque chose pouvait se passer", et ce six semaines après avoir annoncé sortir du Traité signé en 2015. "Nous verrons ce qu'il se passe", a-t-il ajouté. 

3. Une collaboration étroite sur la Syrie

Autre sujet sensible, la question de la Syrie. Emmanuel Macron a déclaré qu'il ne faisait plus "du départ et de la destitution de Bachar al-Assad une condition préalable à l'intervention de la France" alors que les discussions sur la Syrie sont souvent le théâtre de certains désaccord. "Nous avons en effet changé la doctrine française à l'égard de la Syrie pour pouvoir avoir des résultats et travailler de manière très étroite avec nos partenaires, en particulier les États-Unis d'Amérique", a confirmé le chef de l'État français, lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue américain, Donald Trump, à l'Élysée.

Avant de rappeler l'objectif premier : l'éradication des terroristes "de tous les groupes terroristes, quelle que soit leur sensibilité". "Dans ce contexte-là, je ne fais pas du départ et de la destitution de Bachar al-Assad une condition préalable à l'intervention de la France. Cela fait près de sept ans que nous avons fermé notre ambassade à Damas, que nous n'avons plus de contact avec Bachar al-Assad et que nous avons posé cette condition sans aucune efficacité", a encore fait valoir Emmanuel Macron.

Le président américain Donald Trump a estimé que le cessez-le-feu en Syrie démontrait l'utilité du "dialogue" avec le président russe Vladimir Poutine la semaine dernière pendant le G20. "Grâce au dialogue, nous avons pu obtenir un cessez-le-feu dans le sud du pays. Il va durer un moment et franchement nous travaillons à un second cessez-le-feu dans une partie très difficile de la Syrie", a-t-il dit. 

4. La sécurité et la lutte contre le terrorisme

La lutte contre le terrorisme est l'un des sujets longuement abordé entre Emmanuel Macron et Donald Trump. Ainsi, les deux chef de l'État ont convenu de "renforcer notre lutte sur Internet". Les services français et américains vont collaborer dans le but de lutter au mieux contre cette menace terroriste qui sévit.

En introduction de la conférence de presse, Emmanuel Macron avait insister sur ces questions : "Sur ces grands sujets que sont la sécurité, la lutte contre le terrorisme et la stabilité au proche et moyen-orient, ou au Sahel ... Nous avons une détermination commune. Les États-Unis sont fortement engagés en Irak mais je veux qu'il sache la détermination complète qui est la mienne d’œuvrer sur ce sujet. Je souhaite que nos deux pays puissent accroître leur coopération parce que la menace est mondiale et cela impose un partage des vues".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Donald Trump Emmanuel Macron États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789339728
Trump à Paris : les 4 points à retenir de la conférence de presse
Trump à Paris : les 4 points à retenir de la conférence de presse
ÉCLAIRAGE - Après un entretien en tête-à-tête, Emmanuel Macron et Donald Trump ont livré une conférence de presse commune à l'Élysée le jeudi 13 juillet.
https://www.rtl.fr/actu/international/trump-macron-paris-les-3-points-a-retenir-de-la-conference-de-presse-7789339728
2017-07-13 20:12:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/L5-AxMza5fHLXNAW7aIlmQ/330v220-2/online/image/2017/0713/7789339763_donald-trump-et-emmanuel-macron-lors-de-la-conference-de-presse-le-13-juillet-2017.jpg