1 min de lecture Mariage

Taïwan : des mariages pour tous se préparent dans le flou juridique

Il y a de fortes chances que Taïwan devienne la première nation asiatique à autoriser le mariage pour tous. Des unions sont donc en préparatif dans la plus grande inconnue juridique.

Drapeau de Taïwan
Drapeau de Taïwan Crédit : Mandy Cheng / AFP
Simon Dujardin
Simon Dujardin et AFP

Grande avancée pour la cause LGBT en Asie. En mai 2017, la Cour constitutionnelle de l'île de Taïwan a rendu un arrêt, jugeant anticonstitutionnel le fait de priver les personnes de même sexe du droit de se marier

La Cour avait alors donné au gouvernement jusqu'au 24 mai 2019 pour modifier la loi. Si d'ici la date limite rien n'a été fait, le mariage pour tous deviendrait effectif. Taïwan serait donc le premier pays asiatique à autoriser le mariage entre deux personnes du même sexe.

De nombreux couples ont donc prévu de s'unir le 24 mai, mais jusqu'à présent les intéressés sont dans le flou juridique. La communauté LGBT de Taïwan ne sait toujours pas exactement à quoi ressemblera l'union à laquelle elle aura droit, car l'arrêt de 2017 n'a toujours pas été transcrit dans le droit taïwanais. La Cour n'a pas fourni le mode d'emploi pour y arriver, le Parti démocratique progressiste (PDP) qui en avait fait la promesse lors de sa campagne électorale, a du mal à concrétiser l'initiative.

Une opposition menaçante

Une grande partie de la population s'oppose au mariage pour tous. Les adversaires du PDP se sont mobilisés en organisant en novembre une série de référendums au cours desquels une majorité a rejeté l'idée du mariage pour tous. La question a donc finalement été renvoyée devant le Parlement, qui doit se pencher sur trois projets de loi vendredi, à une semaine de la date butoir. 

À lire aussi
L'Heure du Crime - Pradel l'heure du crime
Affaire Joushomme : L’heure du doute !

L'emploi du mot "mariage" est aussi au cœur du débat. Seul le texte du gouvernement utilise le mot "mariage" et offre un droit limité à l'adoption pour les couples homosexuels. Alors que les partis plus conservateurs ne parlent pas de "mariage" mais d'union civile, sans possibilités d'adopter.

Actuellement, les couples ne peuvent adopter les enfants biologiques que de leur partenaire. Le projet de loi concerne alors à la fois les mariages et les adoptions et la gestation pour autrui.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mariage Mariage pour tous Taïwan
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants