1 min de lecture Syrie

Syrie : "Nous ne prenons pas nos ordres dans les ministères", affirme l'UMP Jacques Myard

INVITÉ RTL / REPLAY - Le député UMP considère qu'il faut dialoguer avec Bachar al-Assad et compte délivrer ses informations au gouvernement français.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Syrie : "Nous ne prenons pas nos ordres dans les ministères", affirme l'UMP Jacques Myard Crédit Image : AFP PHOTO / PATRICK KOVARIK | Crédit Média : Florence Cohen | Durée : | Date : La page de l'émission
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Quatre parlementaires français se sont rendus en Syrie, ce mercredi 25 février, afin de rencontrer Bachar al-Assad. Un voyage d'autant plus surprenant que la France a rompu toute relation diplomatique avec ce pays, depuis 2012.

Bachar al-Assad n'est pas le poussin du jour

Jacques Myard
Partager la citation

"Nous sommes députés, nous ne prenons pas nos ordres dans les ministères", explique Jacques Myard, député UMP des Yvelines et vice-président du groupe d'amitié France-Syrie à l'Assemblée nationale. S'il reconnaît que "Bachar al-Assad n'est pas le poussin du jour" et qu'il a "du sang sur les mains", l'élu considère qu'il faut parler avec lui.

Restaurer le dialogue avec al-Assad

"Certains lui mettent sur le dos tous les maux de la Terre mais (...) l'apparition du terrorisme international métastase le Proche-Orient. Il y a des mesures à prendre pour faire face", estime-t-il. Jacques Myard, qui refuse de révéler ce que ses acolytes et lui se sont dit, compte bien s'en entretenir avec François Hollande.

Bachar al-Assad est un acteur qui comptera dans le règlement politique de la guerre en Syrie

Jacques Myard
Partager la citation

"Le Quai d'Orsay ne va pas changer quoi que ce soit. Nous avons des choses à dire et nous les dirons (...) Bachar al-Assad est un acteur qui comptera dans le règlement politique de la guerre en Syrie", ajoute-t-il. Et le député de préciser que ses trois collègues et lui ont payé ce voyage "sur (leurs) deniers".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie Parlement Assemblée nationale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants