2 min de lecture Syrie

Syrie : 4 soldats de l'armée syrienne tués dans des bombardements

4 hommes de l'armée loyaliste de Bachar al-Assad ont été tués dans un raid mené sur un camp à l'ouest de Deir Ezzor, dimanche 6 décembre.

Des Rafale français en route vers la Syrie.
Des Rafale français en route vers la Syrie. Crédit : AFP PHOTO / ECPAD
Christophe Chafcouloff
Christophe Chafcouloff
et AFP

Les frappes aériennes menées en Syrie par la coalition internationale menée par les États-Unis ont peut-être pour la première fois fait des dégâts dans les rangs de l'armée de Bachar al-Assad. Quatre soldats ont perdu la vie et 13 ont été blessés par un bombardement sur un camp de l'armée, dimanche 6 décembre.

"Quatre soldats ont été tués et 13 blessés hier (dimanche) par un raid aérien de la coalition internationale sur un camp (...) de l'armée syrienne à l'ouest de Deir Ezzor, situé à deux kilomètres environ d'une localité sous contrôle du groupe Etat islamique", a indiqué le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

Damas condamne, la coalition dément avoir visé l'armée

"Il s'agit des premières victimes des forces du régime à la suite d'un raid aérien de la coalition", a-t-il précisé, soulignant que "les forces du régime n'avaient jusque-là jamais été touchées par des bombardements de la coalition internationale, qui visent à Deir Ezzor les bases des jihadistes et leurs camions-citernes transportant du pétrole".

Par la voix de son porte-parole, la coalition a démenti avoir frappé une position de l'armée, après que Damas a qualifié l'attaque "d'agression flagrante". "Nous sommes au courant de ces informations parues dans la presse mais nous n'avons mené aucune frappe dans cette partie de Deir Ezzor, mais à 55 km de là", a déclaré le colonel Steve Warren en réponse aux propos du ministre syrien des Affaires étrangères.

Bilan revu à la hausse à Raqqa

À lire aussi
Les troupes kurdes, à Bardarash, non loin de Mossoul (Illustration) armée
Syrie : des rescapés du 13 novembre lancent un appel pour soutenir les Kurdes

Selon l'OSDH, les bombardements ont touché un point de garde et un camp de soldats situé à 2 km de la localité d'Ayache que contrôle l'EI dans la région ouest de Deir Ezzor. L'organisation a par ailleurs fourni un nouveau bilan des raids aériens ayant visé dimanche le fief de l'EI à Raqqa. L'ONG, qui dispose d'un vaste réseau de sources à travers la Syrie, a fait état de 49 morts dont huit enfants et cinq femmes la suite de ces raids probablement menés par la coalition internationale conduite par les Etats-Unis.

L'OSDH avait parlé dimanche de 32 morts, tous des combattants de l'EI. "On ignore si les 13 (8 enfants et 5 femmes) sont des civils syriens ou membres des familles de combattants étrangers de l'EI", a indiqué l'Observatoire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie Daesh Bombe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants