1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Suède : l'état-civil retoque le prénom "Vladimir Poutine"
1 min de lecture

Suède : l'état-civil retoque le prénom "Vladimir Poutine"

En Suède, impossible d'appeler son enfant "Vladimir Poutine". Un couple a bien tenté de nommer son fils de la sorte, mais le choix a été retoqué.

Le président russe Vladimir Poutine, le 21 avril 2021
Le président russe Vladimir Poutine, le 21 avril 2021
Crédit : Alexander Zemlianichenko / POOL / AFP
Charlotte Diry & AFP

L'état civil suédois a refusé qu'un couple prénomme son fils "Vladimir Poutine", estimant que l'usage du nom du dirigeant russe entrait dans la catégorie bannie des prénoms "inappropriés", a-t-on appris lundi 20 septembre auprès de l'autorité compétente. 

"Le prénom ne doit pas pouvoir offenser, ni pouvoir entraîner une gêne pour la personne portant le nom, ni pouvoir être considéré comme inapproprié pour une quelconque raison", selon la décision du fisc suédois, compétent en la matière, transmise à l'Agence France Presse. "Les noms de famille ne conviennent pas comme prénoms, cela s'applique également aux noms qui ressemblent à des noms de famille", estime Skatteverket (Agence suédoise des impôts).

Les parents, qui habitent dans un petit village du sud de la Suède, avaient choisi d'appeler leur fils "Vladimir Putin", la transcription courante du nom du président russe en suédois comme en anglais. Le fisc suédois a également refusé de considérer que "Vladimir" et "Putin" puissent être considérés comme deux prénoms distincts. "L'autorité fiscale décide en l'espèce que la combinaison Vladimir Putin doit être appréciée dans sa totalité". En guise de consolation, le courrier annonçant le rejet de la demande contenait un nouveau formulaire d'enregistrement de prénom

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/