2 min de lecture Serge Lazarevic

Serge Lazarevic de retour en France : "Vive la liberté !"

Libéré mardi 9 décembre après trois ans de captivité, le dernier otage français dans le monde est de retour en France. Il a été accueilli par François Hollande.

Serge Lazarevic et François Hollande, le 10 décembre 2014, à l'aéroport de Villacoublay
Serge Lazarevic et François Hollande, le 10 décembre 2014, à l'aéroport de Villacoublay Crédit : AFP
Romain Renner
Romain Renner
et Benjamin Hue

Serge Lazarevic de retour sur le sol français. L'otage d'Aqmi, libéré mardi 9 décembre après trois ans de captivité, retrouve son pays, accueilli par François Hollande à Villacoublay. "Vous êtes de retour. C'est une joie de vous accueillir (...) Je veux remercier les présidents du Niger et du Mali. Ils ont œuvré avec nos services pour que vous puissiez être là chez vous, avec vos proches. Ils ont fait en sorte de faciliter et obtenir votre libération", a déclaré le président de la République

Une courte déclaration face à la presse

Le dernier otage français dans le monde avait déjà rencontré le président nigérien, mardi soir : "Je voudrais remercier le président du Niger et son peuple, qui a collaboré pour me faire libérer". 

Faites en sorte de ne pas aller là où vous pourriez être enlevés. C'est un monde dangereux

François Hollande
Partager la citation

Le chef de l'État a également rendu hommage à Philippe Verdon, capturé en même temps que Serge Lazarevic et tué en juillet 2013. "Je pense à sa famille, a-t-il assuré. Je veux lancer un message clair et simple à tous nos compatriotes dans des zones à risque : faites en sorte de ne pas aller là où vous pourriez être enlevés. C'est un monde dangereux".

François Hollande a également demandé à Serge Lazarevic de "témoigner de tout ce (qu'il) a vécu. C'est une fierté pour les Français de savoir que l'un des leurs a résisté à ce qu'il a vécu. Amaigri, l'ex-otage a répondu succinctement au président de la République, invoquant son absence de forces : "Je veux remercier ceux qui ont œuvré à la libération des otages. La vie est belle de retrouver la liberté. N'oubliez jamais qu'être un homme libre c'est de faire attention à soi. La liberté, c'est plus cher que tout. Quand on est perdu, au bord de la mort, on pense plus à la vie. Merci au peuple français et au gouvernement, qui a tout fait pour nous libérer. Vive la liberté !"

Lazarevic bientôt auditionné

À lire aussi
Serge Lazarevic, le 10 décembre 2014 Serge Lazarevic
Serge Lazarevic : l'impossible reconstruction de l'ex-otage d'Aqmi au Mali

Les deux hommes se sont ensuite étreints, en présence de membres de la famille et amis de Serge Lazarevic. Comme tous les otages après leur libération, l'homme de 50 ans doit désormais être interrogé par les services de renseignements français.

Merci au peuple français et au gouvernement, qui a tout fait pour nous libérer

Serge Lazarevic
Partager la citation

Serge Lazarevic, qui a déjà pris part à un premier débriefing, va être entendu plus longuement, pendant plusieurs heures, par des officiers de la DGSE et des militaires qui sont à la fois spécialistes du contre-terrorisme et de la zone géographique dans laquelle il a été détenu. Ces auditions se déroulent dans une enceinte militaire parfaitement hermétique, en dehors de Paris.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Serge Lazarevic Terrorisme Otages français
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants