1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Serge Atlaoui pourrait être retiré de la liste des exécutions imminentes
2 min de lecture

Serge Atlaoui pourrait être retiré de la liste des exécutions imminentes

Le français Serge Atlaoui, condamné à mort en Indonésie pour trafic de drogue, pourrait être retiré de la liste des exécutions imminentes.

Serge Atlaoui, le Français condamné à mort en Indonésie
Serge Atlaoui, le Français condamné à mort en Indonésie
Crédit : ROMEO GACAD / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Cité depuis des semaines parmi les neuf étrangers condamnés à mort en Indonésie dans l'attente d'une exécution imminente, le Français Serge Atlaoui pourrait ne pas figurer sur la liste qui doit être annoncée sous peu, selon des informations recueillis samedi. Contrairement aux autres représentations diplomatiques en Indonésie -- d'Australie, du Brésil, des Philippines et du Nigeria --, l'ambassade de France à Jakarta a confirmé samedi à l'AFP n'avoir reçu aucune convocation pour se rendre à la prison de Nusakambangan, où sont incarcérés les neuf détenus étrangers, afin d'assister à des réunions pour évoquer la préparation des prochaines exécutions. 

Interrogé par l'AFP sur l'absence de convocation pour la France, un porte-parole du ministère indonésien des Affaires étrangères, Armanatha Nasir, a évoqué une procédure en cours devant le tribunal administratif de Jakarta. "La procédure n'est pas encore terminée, voilà la raison", a-t-il dit. L'avocate indonésienne d'Atlaoui, âgé de 51 ans, avait saisi le tribunal administratif de Jakarta pour contester l'absence de motivation dans la décision du président indonésien Joko Widodo, qui a rejeté la demande de grâce d'Atlaoui. Aucune date d'audience n'a été fixée à ce jour. 

Des indices indiquent que l'exécution serait au moins repoussée

Les convocations de courtoisie diplomatiques adressées par les autorités indonésiennes aux ambassades étrangères ne sont pas obligatoires, mais d'autres éléments pourraient indiquer que le Français ne figure pas sur la prochaine liste des condamnés à exécuter, après celle de janvier (six condamnés dont cinq  étrangers fusillés), alors que d'autres sont envisagées par la suite. Ainsi, dans la nuit de vendredi à samedi, les détenus en attente d'une exécution imminente ont été transférés dans des cellules d'isolement, comme le prévoit la législation, à l'exception d'Atlaoui. 

Pour le moment, "nous n'avons aucune information sur le cas d'Atlaoui", a déclaré à l'AFP l'ambassade de France. Même constatation de l'avocate du Français, Nancy Yuliana: "Je n'ai aucune information du Parquet général à propos de Serge", a-t-il dit à l'AFP. Le porte-parole du parquet général, Tony Spontana, a déclaré à l'AFP que la liste des exécutions imminentes -- comportant les noms des condamnés -- serait annoncée "dans les prochains jours"

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/