1 min de lecture Rwanda

Rwanda : 25 ans après le génocide, le pays se souvient de l'indicible

Si le Rwanda s'est reconstruit sur les plans politique, social et économique, le traumatisme du génocide de 1994 est toujours bien réel. Au moins 800.000 personnes avaient été tuées en cent jours.

Générique 1 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL
>
Rwanda : 25 ans après le génocide, le pays se souvient de l'indicible Crédit Image : ALEXANDER JOE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
ClaireGaveau
Claire Gaveau
et AFP

Un quart de siècle après, le Rwanda se remémore le génocide de 1994. Un drame indicible qui a changé à jamais la face du pays. En l'espace d'une génération, le Rwanda s'est reconstruit sur les plans politique, social et économique. Mais la mémoire du dernier génocide du XXe siècle n'est pas effacée. Le traumatisme fait toujours ressentir ses effets sur ceux qui l'ont vécu, mais aussi sur les jeunes.

Le génocide a coûté la vie entre avril et juillet 1994, à au moins 800.000 personnes, selon l'ONU, essentiellement au sein de la minorité tutsi, mais aussi parmi les Hutu modérés. Le déclencheur du génocide a été l'assassinat au soir du 6 avril 1994 du président rwandais Juvénal Habyarimana, un Hutu.


Encouragée par les autorités et les "médias de la haine", dont la fameuse radio des Mille collines, une partie de la population, de toutes les couches sociales, a prêté son concours à l'extermination, à coups de gourdin ou de machette, d'hommes, de femmes et d'enfants partout dans le pays. 

À lire aussi
Au Rwanda, le génocide a coûté la vie à au moins 800.000 personnes en 1994 hommage
Rwanda : la France instaure une journée de commémoration

Macron absent des commémorations

Ce dimanche 7 avril ouvre une semaine d'activités consacrées à la mémoire du génocide et un deuil de cent jours, une période de commémorations toujours très douloureuse pour les survivants et leurs familles.

Emmanuel Macron, qui était invité, a décliné, officiellement pour des raisons d'agenda. Son absence est une déception pour les Rwandais, qui espéraient le voir exprimer des excuses de la France pour son rôle en 1994. L’Hexagone est en effet accusée par le pouvoir rwandais d'avoir été complice du régime hutu, voire d'avoir pris une part active aux massacres, ce qu'elle a toujours nié. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rwanda Génocide Histoire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797380530
Rwanda : 25 ans après le génocide, le pays se souvient de l'indicible
Rwanda : 25 ans après le génocide, le pays se souvient de l'indicible
Si le Rwanda s'est reconstruit sur les plans politique, social et économique, le traumatisme du génocide de 1994 est toujours bien réel. Au moins 800.000 personnes avaient été tuées en cent jours.
https://www.rtl.fr/actu/international/rwanda-25-ans-apres-le-genocide-le-pays-se-souvient-de-l-indicible-7797380530
2019-04-07 09:48:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/k8DgzfF3QnmQRxpb-P9GNg/330v220-2/online/image/2019/0407/7797381605_au-rwanda-le-genocide-a-coute-la-vie-a-au-moins-800-000-personnes-en-1994.jpg