1 min de lecture Épidémie

Russie : des centaines de morts de pneumonies au Daguestan

Le Daguestan, territoire du Caucase russe, compte 657 morts et 12.600 malades de pneumonies où le nouveau coronavirus est confirmé ou suspecté.

Des employés nettoient une rue du centre de Moscou le 2 mai 2020 en pleine propagation de la pandémie de COVID-19.
Des employés nettoient une rue du centre de Moscou le 2 mai 2020 en pleine propagation de la pandémie de COVID-19. Crédit : Yuri KADOBNOV / AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Le ministre de la Santé de la république russe du Daguestan a admis qu'une quarantaine de soignants et des centaines de patients étaient morts de pneumonies ces dernières semaines et qu'il s'agissait probablement de cas de Covid-19.

A l'heure actuelle le Daguestan, territoire pauvre du Caucase russe de moins de 3 millions d'habitants, compte officiellement 3.460 cas et 29 morts. Or, selon le ministre Djamaloudine Gaadjiibraguimov, la situation est considérablement plus grave avec 657 morts et 12.600 malades de pneumonies où le nouveau coronavirus est confirmé ou suspecté. "Tous ces patients sont pris en charge de la même manière, et tous sont traités comme s'il s'agissait de cas confirmés (de Covid-19). Mais comme nous n'avons pas de confirmation de laboratoires, nous avons de telles statistiques" séparées, a-t-il expliqué dans une interview samedi avec un blogueur.

A titre de comparaison, Moscou, principal foyer de l'épidémie, compte selon les statistiques officielles 146.062 cas et 1.580 morts du Covid-19 pour 12 millions d'habitants. Les professions médicales payent un lourd tribu au Daguestan avec "plus de 40 de nos collègues" qui sont morts, a dit Djamaloudine Gaadjiibragimov. La Covid-19, dans l'une de ses formes graves, se caractérise notamment par des pneumonies mortelles. Depuis quelques jours, plusieurs témoignages ont fait part d'une escalade de l'épidémie au Daguestan.

Vendredi, l'agence sanitaire russe Rospotrebnadzor avait reconnu que la république caucasienne ne pouvait réaliser un nombre suffisant de tests à cause d'un manque de laboratoires. Or, sans test positif, les cas ne sont pas comptabilisés dans les statistiques officielles. L'agence admettait aussi un manque de cadres qualifiés, de médicaments et de moyens de protection. Au total, la Russie comptait lundi officiellement 290.678 malades et 2.722 morts.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Russie Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants