1 min de lecture Royaume-Uni

Royaume-Uni : une femme tombe dans le coma après avoir bu un soda light servi par erreur

Un serveur d'un bar du Derbyshire a servi par erreur un soda light à une Britannique âgée de 30 ans. Allergique aux édulcorants de synthèse présents dans ces boissons allégées, la victime est restée 3 jours dans le coma.

Des canettes de soda (illustration)
Des canettes de soda (illustration) Crédit : AFP / Archives, Joël Saget
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

C'est une erreur humaine qui aurait pu lui être fatale. Elizabeth Perkins, une Britannique de 30 ans, a passé trois jours dans le coma après avoir bu par inadvertance un soda light servi dans un bar. Elle avait pourtant commandé au serveur un soda classique, comme l'a expliqué cette mère de deux enfants au Daily Mail

"Le problème c’est que la plupart des gens ne voient pas la différence", poursuit-elle. Mais la différence a son importante pour Elizabeth Perkins, qui, comme ses enfants est allergique aux édulcorants de synthèse tels que l’aspartame. Des substances que l'on retrouve généralement dans la plupart des boissons gazéifiées allégées en sucre, précise CNEWS, qui a repéré l'information.

Lorsqu'elle a bu la première gorgée, cette Britannique qui vit dans le comté de Derbyshire (au centre de l'Angleterre, ndlr) raconte : "J'ai tout de suite senti un goût étrange et j'ai commencé à sentir les effets habituels arriver. J’ai immédiatement eu des vertiges et la pièce est devenue sombre. J’ai appris plus tard qu’un ami m’avait assise sur une chaise, mais je m’étais déjà évanouie". Elizabeth Perkins a ensuite été conduite en urgence à l'hôpital, où elle est donc restée trois jours dans le coma. 

La mère de famille explique que si son corps a fait une telle réaction, c'est parce que son organisme, comme celui de ses deux fils, est dépourvu d'enzymes capables de digérer ces édulcorants de synthèse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Faits divers Accident
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants