1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Royaume-Uni : des traces de cocaïne retrouvées dans les toilettes du parlement
2 min de lecture

Royaume-Uni : des traces de cocaïne retrouvées dans les toilettes du parlement

VU DANS LA PRESSE - Les tests se sont révélés positifs dans une dizaine de lieux d'aisance du Parlement britannique. Certains au plus près du bureau du Premier ministre.

Le palais de Westminster à Londres.
Le palais de Westminster à Londres.
Crédit : WALTRAUD GRUBITZSCH / DPA / dpa Picture-Alliance
micro generique
Benoît Leroy

C'est une enquête qui tombe au pire moment. Le Premier ministre anglais, Boris Johnson, présente actuellement aux élus britanniques un plan contre l'usage des drogues. Problème, le Sunday Times a révélé ce dimanche 5 décembre, que des traces de cocaïne ont été retrouvées dans plusieurs toilettes et salles de bains du palais de Westminster, abritant le Parlement.

Selon nos confrères, les tests positifs concernent une dizaine de lieux différents, dont certains sont situés au plus près des bureaux occupés par le locataire du 10 Downing Street. Toujours d'après l'enquête de l'hebdomadaire anglais, la plupart des pièces concernées nécessitent un passe "parlementaire".

Ce n'est pas la première fois que le palais de Londres est au cœur d'un scandale lié aux drogues illicites. En novembre, des effluves de cannabis auraient circulé dans les couloirs. Le tout alors qu'en moins d'un an, deux dealers ont été arrêtés par les services de police au sein même des bâtiments occupés par les élus.

Des chiens renifleurs de drogues bientôt dans les couloirs du Parlement ?

"Ce n'est pas juste un problème de boisson que nous devons régler", avait expliqué, en 2019, l'actuel président de la Chambre des communes, l'équivalent de nos députés, "il y a aussi un problème de drogue." Ce dernier prend les révélations des journalistes au sérieux, il a annoncé dans la foulée qu'il mobiliserait la police de Londres sur cette problématique.

Du côté des députés, les réactions officielles pointent toutes vers la condamnation. Un élu conservateur réclame la venue de chiens destinés à la recherche de drogue. Mêmes réactions chez les libéraux-démocrates. "Quand des milliers de jeunes gens sont en prison pour consommation de drogue, il est scandaleux que des gens prennent de la cocaïne au Parlement en toute impunité", estime le président du groupe Edward Davey. Pour l'heure, le Premier ministre n'a pas officiellement réagit à ces informations. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/