1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Royaume-Uni : Charles III, un roi qui ne fait pas l'unanimité, attendu au tournant
2 min de lecture

Royaume-Uni : Charles III, un roi qui ne fait pas l'unanimité, attendu au tournant

Les Britanniques ont été impressionnés par la première prise de parole de Charles III, depuis le décès de sa mère. Mais certains craignent son manque de neutralité.

Le roi Charles III s'exprime devant les Britanniques, vendredi 9 septembre 2022.
Le roi Charles III s'exprime devant les Britanniques, vendredi 9 septembre 2022.
Crédit : Artur Widak / NurPhoto via AFP
Charles III, un roi qui ne fait pas l'unanimité, attendu au tournant
00:04:20
Royaume-Uni : Charles III, un roi qui ne fait pas l'unanimité, attendu au tournant
00:04:20
Vincent Serrano - édité par Sandra Cazenave

À 73 ans, Charles III succède à Elizabeth II, le guide pleuré par tout un peuple depuis l’annonce de son décès. Ce nouveau roi est synonyme d’une nouvelle ère pour les Britanniques, 90% d’entre eux n’ont connu que la reine Elizabeth au pouvoir.

D'ores et déjà, beaucoup sont impressionnés par le calme et la sérénité dont le monarque a fait preuve durant son discours, vendredi soir. Ils ont aussi apprécié sa simplicité, quand il a été à la rencontre de dizaines de milliers de personnes, vendredi, à son arrivée à Buckingham Palace à Londres, pour leur tenir la main. "C’est le fils de la reine et je suis sûr qu’elle l’a bien formé, alors on se doit de l’accueillir avec amour et les bras ouverts", lâche Lucie, qui était parmi la foule. "Il doit nous aider à aller de l’avant."
 
D'autres sont plus sceptiques, expliquant ne "pas avoir choisi le roi", quand certains déplorent qu'"il ne fera jamais aussi bien que sa mère". Et devant Buckingham Palace, les "longue vie au Roi" étaient plutôt timides. 

Un début de règne en pleine crise

Contrairement à sa mère qui a toujours prôné la neutralité, le prince Charles n’a jamais hésité à prendre position, à être plus politique. Il doit aujourd'hui apprendre à se faire plus discret, à être au dessus de la mêlée. "Les avis sont partagés sur lui, certains pensent qu'on aurait dû directement nommer William. Mais je pense qu'ils se trompent, qu'il est capable de se mettre en retrait, même si ce n'est pas sa spécialité", estime Ramin, venu déposer des fleurs. Une seule prise de position fait l'unanimité chez les Britanniques : son engagement pour plus d'écologie
 
Son début de règne ne s'annonce pas de tout repos, s'accorde à dire Richard. "C'est un moment difficile, et ce n'est que le début avec un nouveau Premier ministre qui doit faire face à des problèmes monumentaux sur le plan économique : le Brexit, le Covid, l’économie et les effets de la guerre en Ukraine."

Une dame âgée rappelle qu'"il a promis de nous servir avec loyauté, respect et amour. À lui de nous montrer qu'il tient parole."

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire