2 min de lecture Russie

Révolution russe de 1917 : le souffle de la guerre

OCTOBRE RUSSE (1/5) - Pendant cinq jours, l'historien Fabrice d'Almeida explique au micro de RTL pourquoi et comment a éclaté la révolution russe de 1917.

Fabrice D'Almeida La Révolution Russe sur RTL Fabrice D'Almeida
>
La Révolution russe : 1er octobre, le souffle de la guerre Crédit Image : AFP | Crédit Média : Fabrice d'Almeida | Durée : | Date : La page de l'émission
Fabrice D'Almeida
Fabrice D'Almeida et La rédaction numérique de RTL

C'était il y a un siècle, en 1917. Mais quel siècle et quelle année exceptionnelle ! Depuis 1914, la guerre sème partout la mort et le malheur. Elle souffle sur le monde comme le vent dévore une braise. Le tsar Nicolas II a voulu cette guerre. La Russie paraît grande alors. Presque invincible. Le Tsar a des objectifs clairs. Prendre des terres à l’adversaire héréditaire ottoman, soutenir ses alliés slaves dans les Balkans, accroître son influence en Europe. L’Allemagne et l’Autriche vont être les dindons de la farce.

Nicolas II mobilise ses troupes le 30 juillet 1914 et donne le prétexte à l’Allemagne de déclarer la guerre à la France et l’Angleterre, alliées de la Russie. Au début, la guerre est belle pour lui. En quelques jours, les Allemands battent en retraite. Si vite que l’armée russe s’offre une promenade de santé en Prusse orientale. Mais soudain, tout bascule. Grâce à leurs petits avions d’observation, les Allemands ont pu repérer la distance entre les armées tsaristes et utiliser cette brèche pour les attaquer séparément.

Un peuple devenu chair à canon

Le 30 août, Nicolas II apprend par télégramme la terrible défaite de Tannenberg. Une armée entière massacrée dont le commandant a préféré se suicider devant ce désastre. D’un coup, toute la misère de cette armée apparaît. Les trois millions de réservistes mobilisés ne sont pas tous armés de fusils. Les nouveaux soldats doivent ramasser leurs armes sur les corps de leurs camarades morts. Le moral s’effondre. 

À lire aussi
L'ambassade d'Israël à Moscou en Russie diplomatie
Syrie : que s'est-il passé entre la Russie et Israël dans la province de Lattaquié ?

Début 1917, la situation empire. L’armée allemande s’est encore avancée vers Petrograd, la Saint-Pétersbourg d’aujourd’hui. La guerre pèse sur la ville. Il y a d’abord ces régiments de jeunes recrues qui affluent pour compenser les pertes. Ils sont la chair à canon qui doit ralentir l’ennemi. Ce sont des paysans, des moujiks, arrachés à leur terre, sûrement pas des militaires, malgré leurs uniformes. Il y a ensuite les usines d’armement. Elles manquent de matières premières, et doivent parfois débaucher les ouvriers qui se retrouvent alors sans argent. Et les réfugiés, enfin, chassés par l’ennemi, ils vivent de la mendicité. 

Une inévitable abdication

Le Tsar veut l’ignorer, mais la faim est là, ajoutée à la peur. Déjà, la rue gronde, manifeste. Le 11 mars, une véritable émeute mobilise tous les laissés-pour-compte. Les élites sont prises de panique car le tsar est parti sur le front. Nicolas II reste sourd aux événements. Quand le président de son parlement le somme d’agir, il se moque et ne répond même pas.
Le soulèvement s’amplifie, gagne l’armée. Le tsar décide alors de quitter le quartier général, de rejoindre sa famille. C’est dans le train qu’il découvre la situation réelle. Les voies sont bloquées. Impossible d’avancer. Dans son wagon, les généraux le pressent d’abdiquer pour sauver le trône.

Presque las, Nicolas cède le 15 mars et renonce à la couronne pour lui et son fils. Et le lendemain, son frère, le prince Michel, renonce aussi.L’empire s’effondre. En moins de 5 jours disparaît la dynastie des Romanov, vieille de trois siècles. La révolution est en marche…

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie Histoire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790735950
Révolution russe de 1917 : le souffle de la guerre
Révolution russe de 1917 : le souffle de la guerre
OCTOBRE RUSSE (1/5) - Pendant cinq jours, l'historien Fabrice d'Almeida explique au micro de RTL pourquoi et comment a éclaté la révolution russe de 1917.
https://www.rtl.fr/actu/international/revolution-russe-de-1917-le-souffle-de-la-guerre-7790735950
2017-10-30 14:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/JUYXjsRyUhpyoIs4ghphIA/330v220-2/online/image/2016/0827/7784618209_vue-aerienne-de-moscou.jpg