1 min de lecture Année 2020

En 2020 : la nuit où le Royaume-Uni a quitté l'Union Européenne

LES IMAGES MARQUANTES DE 2020 - La nuit du 31 janvier, la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, décidée par les Britanniques en 2016, devient effective.

Dans la nuit du 31 janvier, la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, décidée par les Britanniques en 2016, devient effective. Ce premier divorce européen solde 47 ans de vie commune. Débutent alors de laborieuses négociations avec Bruxelles.
Dans la nuit du 31 janvier, la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, décidée par les Britanniques en 2016, devient effective. Ce premier divorce européen solde 47 ans de vie commune. Débutent alors de laborieuses négociations avec Bruxelles. Crédit : DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre et AFP

Un divorce après un mariage tumultueux. Trois ans et demi après son vote par 52% des Britanniques au référendum de 2016, repoussé trois fois, le Royaume-Uni devient le 31 janvier 2020 le premier pays à quitter l'Union européenne. Le Brexit tant attendu par certains, tant redouté par d'autres, vient d'avoir lieu, après 47 ans d'une relation singulière.

Le 1er janvier 1973, le Royaume-Uni rejoignait en effet officiellement la Communauté européenne, à la suite de 10 années d'âpres négociations et deux vetos du général de Gaulle, grâce à la détermination d'Edward Heath, le Premier ministre britannique et néanmoins europhile. 

"Nous vous aimerons toujours et nous ne serons jamais loin". Mercredi 29 janvier 2020, à deux jours du Brexit, les mots émus de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, au moment des adieux aux eurodéputés britanniques, sonnent donc comme une rupture, si ce n'est amoureuse, assurément historique. 

22 janvier 1972 : Le Premier ministre britannique Edward Heath signe à Bruxelles l'accession du Royaume-Uni dans la CEE et le marché commun. Crédits : EUROPEAN UNION / AFP |
13 >
22 janvier 1972 : Le Premier ministre britannique Edward Heath signe à Bruxelles l'accession du Royaume-Uni dans la CEE et le marché commun. Crédits : EUROPEAN UNION / AFP |
21 octobre 1972 : Le sommet de Paris réunit les chefs d'Etat des neuf pays de la CEE, dont Edward Heath, le Premier ministre europhile britannique Crédits : AFP |
1er janvier 1973: le Royaume-Uni intègre la CEE. Ici, un Britannique offre une bouteille de whisky à un douanier français au Havre pour célébrer l'entrée de Londres dans la Communauté européenne. Crédits : AFP |
17 novembre 1973, le président français Georges Pompidou, le secrétaire d'état et le Premier ministre britannique Alec Douglas-Home et Edward Heath célèbrent l'accord pour la construction d'un tunnel sous la manche Crédits : CENTRAL PRESS / AFP |
5 juin 1975: lors d'un référendum sur le maintien de leur pays dans la CEE, les Britanniques votent "oui" à plus de 67%. Crédits : AFP |
30 novembre 1979: la Première ministre Margaret Thatcher demande un rabais de la participation britannique au budget européen, via la fameuse expression "I want my money back" ("Rendez-moi mon argent"). Elle l'obtient en 1984. Crédits : AFP |
26 juin 1984 : Margaret Thatcher avec le président français François Mitterrand, lors du Conseil de l'Europe à Fontainebleau Crédits : AFP |
7 février 1992: signature du traité de Maastricht par le Premier ministre John Major. Le Royaume-Uni bénéficie d'une clause d'exemption ("opt-out") lui permettant de ne pas rejoindre la monnaie unique. Crédits : AFP |
23 juin 2016: les Britanniques votent à 51,9% pour la sortie du Royaume-Uni de l'UE. Le Premier ministre conservateur David Cameron, partisan du maintien dans l'Union, démissionne. Crédits : AFP |
29 mars 2017: le président du Conseil européen Donald Tusk reçoit la lettre de la Première ministre britannique Theresa May activant l'article 50 du traité de Lisbonne: le processus du Brexit est officiellement enclenché Crédits : AFP |
24 juillet 2019 : le conservateur Boris Johnson, partisan d'un Brexit au 31 octobre avec ou sans accord, remplace Theresa May, démissionnaire. Crédits : Stefan Rousseau / POOL / AFP |
Après le report du Brexit au 31 janvier 2020, des législatives anticipées sont convoquées le 12 décembre. A l'issue du scrutin, Boris Johnson obtient une large majorité parlementaire lui permettant de faire adopter le 9 janvier l'accord de divorce. Crédits : AFP |
31 janvier 2020: le Brexit entre en vigueur à minuit. Une période de transition est prévue jusqu'au 31 décembre 2020. Crédits : AFP |
1/1
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Année 2020 Boris Johnson Grande-Bretagne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants