1 min de lecture Immigration

Quand les Européens émigraient vers les États-Unis

REPLAY - Tous les jours des embarcations de fortunes arrivent sur les côtes italiennes. A leur bord, des centaines de migrants. Retour sur l'émigration européenne et l'arrivée à Ellis Island, avec l'historienne Nicole Bacharan.

Cover Générique Dans le Rétro de l'Actu Simon Buisson
>
Dans le Rétro de l'Actu du 22 août 2015 Crédit Image : AFP / Archives, Stan Honda | Crédit Média : Simon Buisson | Durée : | Date : La page de l'émission
Simon Buisson
Simon Buisson

Mer morte, dimanche 19 avril 2015. Une embarcation de fortune chavire en Méditerranée. À son bord, plus de 700 migrants. Depuis le début de l'année, 100.000 migrants ont rejoint l'Europe, prêts à tout pour fuir le chaos en Libye, en Syrie ou en Érythrée.

Au début du XXème siècle, ce sont les Européens du sud, de l'est et même les persécutés du Moyen-Orient, qui émigrent vers les États-Unis après avoir traversé l'Atlantique dans des conditions terribles.

À New York, un bout de terre surplombé par la statue de la Liberté les accueille depuis 1892 : Ellis Island. "Il faut imaginer l'arrivée à Ellis Island au milieu d'une foule énorme. Au maximum, près de 10.000 personnes arrivaient chaque jour", explique Nicole Bacharan, historienne des Etats-Unis.

À lire aussi
Un bébé à la naissance (illustration) société
VIDÉO - Quels prénoms les immigrés choisissent-ils pour leurs enfants ?
>
"The immigrant" (bande annonce)

"Les migrants doivent d'abord déposer leurs bagages, puis passer par un 'examen médical de 6 secondes'", poursuit-elle. Les autorités contrôlent les yeux et la peau. Pour 80% des migrants, la suite de l'examen d'entrée consiste à des formalités administratives. Seul 2% d'entre eux ne seront pas acceptés.

Avant de vivre le rêve américain, c'est la précarité qui les attend. Un immigré italien raconte : "Je suis venu en Amérique parce que je croyais que les rues étaient pavées d'or. J'ai vu qu'elles n'étaient pas pavées d'or, qu'elles n'étaient pas pavées du tout, et j'ai compris que c'était à moi de les paver".

À partir des années 20, la xénophobie pousse les autorités à limiter drastiquement l'immigration. "Les Américains installés considèrent que les gens qui viennent ne pourront pas s'intégrer et ne seront pas de bons Américains. On passe de plus de un million à 165.000 immigrants par an".

Devenu centre de rétention puis lieu d'internement, Ellis Island ferme ses portes en 1954. C'est l'Europe qui deviendra, à son tour, un nouvel eldorado.

(Mis en ondes par Grégory Caranoni)

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Immigration Afrique Union européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779134356
Quand les Européens émigraient vers les États-Unis
Quand les Européens émigraient vers les États-Unis
REPLAY - Tous les jours des embarcations de fortunes arrivent sur les côtes italiennes. A leur bord, des centaines de migrants. Retour sur l'émigration européenne et l'arrivée à Ellis Island, avec l'historienne Nicole Bacharan.
https://www.rtl.fr/actu/international/quand-les-europeens-emigraient-vers-les-etats-unis-7779134356
2015-08-22 15:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/MZrsLdVkRExMiVsKAbvGiw/330v220-2/online/image/2015/0717/7779134405_ellis-island-en-arriere-plan-a-incarne-le-reve-americain-de-millions-d-immigrants.jpg