1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. "PfizerGate" : y a-t-il vraiment un "scandale" sur le vaccin de Pfizer ?
2 min de lecture

"PfizerGate" : y a-t-il vraiment un "scandale" sur le vaccin de Pfizer ?

ÉCLAIRAGE - Une ex-employée d'un sous-traitant de Pfizer, qui a mené une petite partie des essais cliniques du vaccin, assure que le laboratoire a falsifié des données et manqué de rigueur sur la conservation des doses.

Photo de flacons du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19. (Illustration)
Photo de flacons du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19. (Illustration)
Crédit : THOMAS KIENZLE / AFP
Cassandre Jeannin & AFP

Pfizer au cœur d'une polémique. Le laboratoire-a-t-il vraiment trompé le monde en falsifiant des données sur les essais cliniques de son vaccin contre le coronavirus ? C'est la question qui se pose après les révélations d'une ancienne employée citée dans un article du British Medical Journal publié mardi 2 novembre.

Selon la revue médicale britannique, Ventavia, sous-traitant du groupe pharmaceutique Pfizer, qui était chargé de mener une petite partie des essais cliniques de son vaccin anti-Covid a commis des manquements lors de ces tests l'an dernier. Le groupe texan, spécialisé dans la tenue d'essais cliniques, a notamment "falsifié des données" et "tardé à assurer le suivi d'effets secondaires".

Au total, l'efficacité du vaccin Pfizer a été testée sur 44.000 personnes à travers le monde. L'évaluation menée par Ventavia n'a concerné qu'un millier de personnes mais a permis l'autorisation du vaccin dans de nombreux pays. 

Qui est l'ex-employée qui témoigne ?

Autre point important : la source principale de l'article du British Medical Journal. Il s'agit du témoignage d'une ancienne employée de Ventavia, Brook Jackson, qui y a travaillé pendant deux semaines lors des essais du vaccin Pfizer, avant d'être licenciée. 

Que dénonce-t-elle ?

À lire aussi

Elle accuse son ancien employeur d'avoir compromis l'attribution en double aveugle (différencier les patients à qui on injecte vraiment le traitement et ceux qui reçoivent un placebo) du vaccin à cause d'un mauvais étiquetage. Elle a également affirmé que les vaccins n'ont pas été conservés à la bonne température. Elle assure avoir alerté les autorités sanitaires américaines qui, selon elle, ont pris acte de son signalement sans donner suite. 

La FDA s'est abstenue de commenter ce dossier mais a assuré de "sa pleine confiance dans les données qui ont conduit à soutenir l'autorisation du vaccin Pfizer/BioNTech". Selon une source anonyme citée par le British Medical Journal, Pfizer a dépêché un audit de Ventavia, après avoir été informé de "problèmes" dans le déroulement des essais cliniques.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.