1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Nucléaire iranien : Kerry "espère" un accord dans les prochains jours
2 min de lecture

Nucléaire iranien : Kerry "espère" un accord dans les prochains jours

John Kerry a dit espérer un accord sur le nucléaire iranien rapidement, malgré le climat politique tendu.

John Kerry le 5 février 2015 (archives).
John Kerry le 5 février 2015 (archives).
Crédit : JIM WATSON / POOL / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a déclaré ce samedi "espérer" que les grandes puissances et l'Iran puissent conclure un accord politique "dans les prochains jours" sur le programme nucléaire de Téhéran, à la veille de la reprise des discussions en Suisse. "Mon espoir est que dans les prochains jours cela sera possible", a-t-il déclaré depuis l'Égypte à la télévision américaine CBS, lors d'un entretien enregistré ce samedi, qui doit être diffusé ce dimanche et dont un bref extrait a été rendu public dans la nuit.

L'Iran et les grandes puissances du groupe 5+1 (Etats-Unis, Royaume Uni, Russie, France, Chine et Allemagne), qui négocient sous l'égide de la diplomatie de l'Union européenne, se sont fixés le 31 mars comme échéance pour sceller un règlement politique sur le programme nucléaire controversé de la République islamique. John Kerry, en visite jusqu'à ce dimanche dans la station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh, est attendu ce dimanche soir à Lausanne, en Suisse, pour reprendre ses tractations avec le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif.

Prudence

"Nous croyons fermement qu'il n'y pas quelque chose qui va changer en avril, en mai ou en juin (et) qui laisse penser qu'une décision que vous ne pouvez pas prendre maintenant sera prise à ce moment-là", a argumenté Kerry, interrogé par CBS sur une possible prolongation des négociations internationales après le 31 mars. En cas de règlement politique d'ici deux semaines, le 5+1 et Téhéran sont convenus de finaliser d'ici au 30 juin/1er juillet tous les détails techniques de cet accord général.

Ce texte de quelques feuillets fixerait les grands chapitres pour garantir le caractère pacifique des activités nucléaires iraniennes. Il établirait aussi le principe du contrôle des installations iraniennes, la durée de l'accord et le calendrier d'une levée progressive des sanctions qui étouffent l'économie iranienne. "Si il (le programme nucléaire iranien, Ndlr) est pacifique, allons-y, finissons-en", a encore plaidé John Kerry sur CBS.

À écouter aussi

Lors d'une conférence de presse samedi matin à Charm el-Cheikh, le chef de la diplomatie américaine s'était montré prudent quant aux chances d'aboutir. Il avait relevé les "progrès" réalisés dans les discussions, tout en prévenant qu'il restait des "divergences importantes" entre le 5+1 et Téhéran. "Le but de ces négociations n'est pas d'arriver à n'importe quel accord mais au bon accord", avait-il martelé.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/