1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. New York : une plaque en l'honneur de Pétain retirée
1 min de lecture

New York : une plaque en l'honneur de Pétain retirée

Le maire de New York, Bill de Blasio, a affirmé sa volonté de retirer monuments et symboles de "haine". Parmi eux, une plaque commémorative du Maréchal Pétain.

Plaque en l'honneur du Maréchal Pétain, à New-York.
Plaque en l'honneur du Maréchal Pétain, à New-York.
Crédit : Danielle Ziri/Twitter
Océane Blanchard

Le maire de New York Bill de Blasio compte bien faire la chasse aux monuments affiliés à l'extrême droite. Il a annoncé jeudi 16 août, sur son compte Twitter, qu'une plaque rendant hommage au maréchal Pétain serait retirée sous peu.

"La plaque commémorative en l'honneur du maréchal Pétain, collaborateur nazi, située sur la promenade du 'Canyon of Heroes', sera la première a être retirée" a-t-il affirmé. Cette plaque, située à Broadway, avait été déposée en 1931 pour rendre hommage aux actions de Pétain lors de la première guerre mondiale, avant le régime de Vichy et l'Holocauste. 

"Après les événements violents de Charlottesville, la ville de New York va étudier tous les symboles de haine présents sur son territoire" a précisé le maire de New-York. Selon le New York Post, une équipe d'experts sera chargée de définir les monuments concernés, et les critères de suppression. 

Après Charlottesville, les monuments tombent

Après les violences de la manifestation des suprémacistes blancs à Charlottesville, certaines villes et manifestants ont décidé de faire le ménage et de détruire des symboles accusés de glorifier le racisme

À lire aussi

À Charlottesville le 12 août, l'extrême droite américaine composée de membres du Ku Klux Klan et d'autres groupuscules, protestaient contre la destruction de la statue du général Lee, figure sudiste et esclavagiste. Les violences du rassemblement avaient entraîné la mort d'une jeune femme, venue s'opposer aux extrémistes

Depuis, nombre de statues de soldats confédérés, symboles des esclavagistes de la guerre de Sécession, ont été enlevées ces derniers jours. Des manifestants ont détruit des statues en Caroline du Nord et en Floride, et la ville de Baltimore a fait retirer à la grue deux monuments dans la nuit du 15 au 16 août. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/