2 min de lecture Faits divers

Netflix : "When They See Us", la série sur l’histoire vraie d’une injustice américaine

La série "When They See Us" réalisée par la cinéaste Ava Duvernay revient sur la condamnation à tort de cinq adolescents. Une erreur judiciaire sur fond de discrimination raciale qui sort ce vendredi 31 mai sur Netflix.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Netflix : une série sur l'histoire vraie d'une injustice américaine Crédit Image : Youtube/Netflix | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Quentin Marchal

C'est un événement, Netflix va mettre en ligne ce vendredi 31 mai une nouvelle série qui revient sur un fait divers qui a marqué l’Amérique il y a 30 ans. Cette série nommée When They See Us est réalisée par Ana Duvernay, connue pour avoir figuré dans le jury du festival de Cannes en 2018.

Les Américains connaissent ce faits divers sous le nom de Central Park Five, "les 5 de Central Park". Le 9 avril 1989, vers 21h, Trisha Meili, une banquière âgée de 28 ans, fait son jogging avant d'être agressée, violée, battue, et laissée pour morte. 4 heures plus tard on la retrouve nue, attachée, couverte de boue et de sang. 

Un policier raconte qu’on aurait dit qu’elle avait été torturée. Elle a perdu les trois quarts de son sang, son crane a été fracturé à de nombreux endroits, au point que son œil gauche est sorti de son orbite. Les médecins pensent qu’elle va mourir, on lui donne les derniers sacrements, mais après 12 jours de coma, elle se réveille. Sans aucun souvenir de son agression. 

Donald Trump touché par cette affaire

Ce soir là, avant que Trisha Meili ne soit retrouvée, des ados avaient commis une série de vols. La police a identifié 5 mineurs. Quatre noirs et un hispanique, qui ont été considérés comme suspects du viol après la découverte du corps.

À lire aussi
Une voiture de gendarmerie (illustration) faits divers
Haute-Saône : le corps d'une femme retrouvé carbonisé

À l’issue de longs interrogatoires, quatre des cinq suspects ont avoué et ont impliqué au moins l’un des autres. Mais les tests ADN indiquaient qu’aucun d'eux n’était le violeur. Ça n’a pas empêché plusieurs jurys de les condamner avec des peines allant de 5 à15 ans de prison

Cette affaire a tellement bouleversé l’Amérique il y a 30 ans que le président américain Donald Trump a acheté une pleine page dans les journaux pour appeler à l'exécution de ces 5 mineurs : "Je veux haïr ces agresseurs. Ils devraient être obligés de souffrir […] peut être la haine est ce dont nous avons besoin". Cette tribune a eu un grand retentissement, c’est l’une des premières fois que Donald Trump a enflammé le débat public.

Le véritable coupable retrouvé 13 ans plus tard

Cette série raconte comment la police a extorqué des aveux à ces cinq mineurs. L’ADN avait raison, aucun des cinq n’a commis ce viol. Finalement, ça n'a été qu’un hasard qui a permis de les disculper. En 2002, l’un d’entre eux s’est retrouvé en prison avec le violeur, qui avait été condamné par ailleurs à une peine de prison à vie, et qui donc n’avait rien à perdre. Il a reconnu ce viol atroce. 

Il a donné des détails que seul lui pouvait connaitre. L’ADN a confirmé qu’il était bien le coupable. Les cinq adolescents ont donc retrouvé leur liberté et ont finalement obtenu 41 millions de dollars de compensation. Mais Donald Trump, lui n’a jamais admis leur innocence. Pendant la campagne en 2016, il continuait à dire qu’ils étaient coupables, malgré les évidences.

Cette affaire a été l’une des raisons citées par le sénateur républicain John Mc Cain, héros américain, candidat à la présidentielle face à Barack Obama en 2008, pour refuser d’appeler à voter pour le candidat républicain en 2016. Car il voyait dans ce refus du président américain, une pure expression de son racisme. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Netflix Séries
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants